Le concert populaire dans la nuit de samedi à dimanche au stade Anjalay – pour le 45e anniversaire de l’accession de Maurice à l’Indépendance et le 21e à la République – a été marqué par une série de violents incidents. Le poste de police de Piton s’est retrouvé submergé de délits rapportés : vols avec agression, autobus saccagés et « Assaulting Police causing effusion of blood », entre autres. Selon les informations disponibles dans la matinée, une arrestation a été effectuée et au moins cinq victimes ont dû être soignées à l’hôpital du nord.