Elle a été prof d’histoire pendant treize ans. Un jour, Nathalie Baissac-Daruty a décidé de tout arrêter pour prendre le temps de vivre. Elle s’est mise en quête d’une nouvelle activité, loin de tout stress, qui pourrait lui procurer du plaisir. Elle a trouvé son havre de paix dans la nature. Voilà bientôt deux ans que cette habitante de Goodlands a aménagé un coin dans sa grande cour familiale. Elle y cultive une variété de plantes pour élaborer des tisanes naturelles 100% bios. Ces petits sachets ont trouvé vite preneurs auprès d’une clientèle féminine de tous âges. Un succès inattendu qui l’encourage à poursuivre l’aventure en réalisant de nouvelles infusions bien-être.
Pénétrer la cour de Nathalie Baissac-Daruty, c’est comme visiter un jardin botanique. De grands arbres, des fleurs, des plantes, une pelouse bien entretenue, une verdure qui vous plonge au plus près de la nature, en toute plénitude. Caché derrière sa demeure se dresse un jardin où elle a mis en terre une quinzaine de plantes : romarin, sauge, menthe, ayapana, safran, gingembre, aneth, marjolaine, basilic, lavande, combava, orthosiphon… Sa plus grande fierté : son exploitation est bio, sans pesticide, ce qui lui permet d’élaborer des tisanes 100% naturelles. Chaque jour, elle les bichonne, les surveille et les arrose. “Rien d’autre ne peut me procurer autant de plaisir. Je m’y sens tellement bien. J’aime avoir les mains dans la terre. J’aime sentir les parfums de ces plantes, surtout qu’elles ont des vertus et sont excellentes pour notre corps, notre santé et notre bien-être. Elles sont malheureusement très peu connues.”