Trente et un entraîneurs ont décroché leur attestation en futsal après avoir participé au FIFA Coaching Course animé par l’Espagnole Meritxell Rubio durant la semaine écoulée au centre technique de la MFA (théorie) et au gymnase de Solferino (pratique).
Lors la cérémonie de clôture, hier à la Sepp Blatter Football House à Trianon, la formatrice de la FIFA a salué les participants, entraîneurs au ministère de la Jeunesse et des Sports, aux centres techniques régionaux, de clubs et professeurs d’éducation physique.
« Maintenant, vous êtes prêts à encadrer des joueurs pour le futsal. Je dois dire que vous avez été bien appliqués au cours de cette formation. Le futsal devient de plus en plus un jeu populaire et cela contribuera au développement du football », a indiqué Meritxell Rubio.
Le directeur technique national, Rajen Dorasami, a pour sa part remercié la MFA et le MJS pour leur soutien au cours de ce stage et aussi pour leur intérêt à donner une dimension importante au futsal à Maurice. Il a d’ailleurs laissé entendre que comité technique de la MFA a déjà mis sur pied un comité pour gérer le futsal.
L’objectif de la MFA, a rappelé, Rajen Dorasami, est de faire du futsal une discipline à part entière avec le lancement d’un championnat national l’année prochaine pour les différentes catégories. Dans son discours, Prem Jodha, membre du comité directeur de la MFA, a indiqué aux entraîneurs qu’ils ont d’ores et déjà la responsabilité de promouvoir le futsal à travers leurs connaissances acquises au cours de ce FIFA Coaching Course.
« Certains des meilleurs joueurs sont passés par le futsal. C’est une discipline qui touche de plus en plus beaucoup de jeunes. Ce qui fait que la promotion du futsal repose beaucoup sur vous. Maintenant, vous avez des outils pour y parvenir », a souligné le dirigeant de la MFA.
Il se trouve que les jeunes passés par le FIFA Grassroots Project pourraient être les premiers ciblés pour lancer véritablement le futsal au niveau de la MFA.