Le FIFA Women Coaching Course, dirigé par l’Italienne Carolina Morace, s’est ouvert lundi matin au centre technique de la Sepp Blatter Football House à Trianon. Une vingtaine d’entraîneurs et aspirants entraîneurs (hommes et femmes) participent à cette formation qui durera jusqu’à ce vendredi.
Le football se conjugue de plus en plus au féminin. Et cela se confirme à travers des compétitions et formations organisées sur le plan régional, continental et mondial. Ici, la Mauritius Football Association (MFA) et le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) veulent aller dans ce sens. D’ailleurs, le football féminin est appelé à jouer un rôle encore plus important.
Les clubs faisant partie de la Premier League doivent désormais avoir chacun une équipe féminine. C’est une condition sine qua non du MJS pour que les clubs obtiennent une subvention. LEs équipes féminines doivent participer à une ligue en lever de rideau des matches élite.
En outre, le football féminin fait partie du programme des 9es Jeux des îles de l’océan Indien qu’abritera La Réunion en août 2015. C’est la raison pour laquelle les autorités veulent accorder une attention particulière aux joueuses.
Pour la MFA, ce FIFA Women Coaching Course est une suite logique de son programme de formation à différents niveaux. « Nous devons remercier la FIFA et tous ceux qui ont travaillé pour que la MFA obtienne une telle formation sur le football féminin qui s’avère vitale dans la mesure où celui-ci est de plus en plus intégré dans notre programme », a fait ressortir Prem Jodha, vice-président de la MFA, lors de la cérémonie d’ouverture hier matin à la Sepp Blatter Football House, en présence notamment de Nazir Bowud, responsable de planification et du développement de la MFA, et Rajen Dorasami, directeur technique national.
Il a demandé aux stagiaires de tirer le maximum des enseignements au cours de cette formation et aussi de l’expertise et connaissances de la formatrice italienne Carolina Morace. « Je voudrais saluer la déléguée de la FIFA qui va, j’en suis certain, mettre sa riche expérience à disposition pour vous former. La MFA compte beaucoup sur vous puisque vous serez appelés par la suite à aller former et encadrer nos équipes féminines et autres jeunes », a ajouté le vice-président de la MFA.
Prenant la parole, Carolina Morace, détentrice d’une UEFA Pro Licence Coach et FIFA Technical Instructor, a souligné qu’elle est là pour permettre aux stagiaires de s’améliorer dans leur mission pour le développement du football féminin. « Je pense que nous aurons des échanges intéressants et je peux vous dire que la plupart du temps la formation se fera sur le terrain et non en classe. Ce qui veut dire que l’accent sera beaucoup mis sur la technique. Et je m’attends à beaucoup d’interaction », a avancé la déléguée de la FIFA.