Un homme âgé de 80 ans a tiré et a tué son voisin à Spotsylvania County, en Virginie, dimanche, suite à un conflit de délimitation de propriété qui dure depuis quelques années, a indiqué la police de cette localité. La victime, Guy Prud’homme, était originaire de l’île Maurice où il a eu une carrière remarquée dans l’industrie textile à la tête de Corotex dans les années 80.
Guy Prud’homme a vécu en Inde avant de rejoindre son « pays d’adoption », les États-Unis. Originaire de Roches-Noires, il habitait Floréal. Son épouse Patricia est l’une des chevilles ouvrières de la mise sur pied des écoles Bocage et Clavis. Il a fait ses études supérieures en Afrique du Sud dans l’université du Natal à Durban.
Âgé de 65 ans, Guy Prud’homme est mort après avoir été touché à la poitrine dans l’entrée de sa propriété, a déclaré le Shérif de la localité. Guy Prud’homme réside normalement à Washington mais il était venu passer le week-end dans sa maison secondaire lorsque le drame est survenu.
Il était le président et CEO de la société Columbia Capital Property, qui a développé plusieurs projets immobiliers à Washington DC, la capitale des États-Unis, se spécialisant dans l’achat de vieux immeubles pour les restaurer dans un style moderne.
Les policiers ont arrêté son voisin, Larry Johnston, qui pensait que Prud’homme abusait de son terrain. « Il croyait que la victime empiétait sur sa propriété en abattant des arbres et des choses », a déclaré le lieutenant Charles Carey.
Une équipe d’aménagement paysager tondait la pelouse sur le terrain de Prud’Homme, au bloc 7200 sur le Young Lane à Sportssylvania, dimanche dernier, quand Johnston est allé confronter son voisin, a indiqué la police.
La conversation était cordiale au début mais a vite dégénéré en un débat houleux. Ensuite, Johnston a sorti un revolver Ruger et a tiré une balle en pleine poitrine de Guy Prud’homme. Les témoins de la confrontation, des paysagistes, ont immédiatement appelé le 911 mais il était déjà trop tard car Prud’homme est décédé rapidement de sa seule blessure par balle à la poitrine.
Johnston est alors tranquillement rentré chez lui et a mis le fusil sous son lit, comme l’atteste un mandat de perquisition. Johnston a été arrêté et accusé d’assassinat au premier degré.
La police a déclaré que Johnston a d’abord tenté de défendre son acte, puis a rapidement pris une position plus conciliante pour regretter son acte. « Il a admis ses torts et sa faute dans cette situation », a déclaré le lieutenant Carey. « C’était pour lui la conséquence malheureuse d’une série d’événements malheureux, et il aurait souhaité revenir en arrière ».
« Doté d’un humour contagieux, d’enthousiasme et de joie de vivre, Guy a apporté du bonheur à sa famille et à tous ceux qu’il rencontrait. Guy était un mari aimant et un père, grand-père, frère et ami dévoué. Il laisse dans le deuil sa femme, Patsy, six enfants, quatre enfants par alliance, et un petit-enfant », a écrit sa famille dans un communiqué remis à la presse.
Depuis le drame les deux demeures sont restées inoccupées.