Pour la seconde fois en l’espace de moins d’une semaine, les quelque 500 employés de l’usine Filao Ltd, située à Riche-Terre et opérant dans la fabrication de coffrets en cuir pour parfums et bijoux, ont été évacués d’urgence à 13 h 15 hier à cause de la forte odeur de gaz qui se répandait. De ces 500 ouvriers, 34 ont été intoxiqués. Trente-trois ont été conduits à l’hôpital du Nord et un à l’hôpital Jeetoo. Après avoir reçu les soins nécessaires, cinq des personnes intoxiquées ont été placées en observation. Leur état de santé est jugé stable. L’usine n’a pas été en mesure d’ouvrir ses portes aujourd’hui.
La première fuite de gaz, pour info, remonte à vendredi matin. Cet incident avait nécessité l’évacuation des employés, suite à laquelle trois personnes avaient été admises, victimes de malaise. Au cours de ces deux opérations, les sapeurs-pompiers et les forces policières avaient été mandés sur les lieux afin de sécuriser le périmètre. Cependant, malgré l’intervention d’officiers du ministère de l’Environnement et du National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC), entre autres, l’origine de cette fuite n’a pas encore pu être décelée.