Beijing Enlight Pictures Co Ltd, un des plus importants producteurs de films en Chine, était à Maurice pour le repérage des lieux en vue de la production du film Break-Up Guru. Lors d’une campagne de promotion en Chine le mois dernier, le ministre du Tourisme et des Loisirs, Michael Sik Yuen en partenariat avec Air Mauritius et LUX Resorts, a conclu un accord avec le producteur Wu Tao pour le tournage d’une partie du film à Maurice. Wu Tao, aussi connu sous le nom de Yu Baimei, célèbre dramaturge et scénariste chinois, accompagné des principaux acteurs Hu Baoquin et Liang Chao ainsi qu’une équipe de 20 personnes étaient à Maurice pour effectuer un repérage des lieux et procéder à la mise en place de la logistique pour le tournage de Break-up Guru, qui aura lieu au début de 2014. Une bonne partie de ce film sera tournée à Maurice et servira à attirer plus de touristes grâce à la montée de la visibilité de notre pays plus particulièrement sur le marché chinois. La Chine est en passe de devenir le plus grand marché du box-office du cinéma au monde après celui des États-Unis. Il faut savoir que chaque année, la Chine produit près de 400 films, ce qui lui a permis de devenir le 3e plus grand pays producteur de films au monde. À travers ce film, Maurice bénéficiera donc d’une plus grande présence non seulement en Chine mais aussi à travers le monde où le film sera distribué. Et cela se comptera parmi les centaines de millions de spectateurs. Les différentes facettes de nos atouts touristiques et culturels dont les belles plages, les magnifiques paysages, les activités de l’intérieur du pays comme le golf, le kite surf, la culture et la cuisine mauricienne, seront mises en valeur. Il faut savoir qu’après la sortie du film Lost in Thailand, aussi produit par Enlight Pictures, les arrivées touristiques ont augmenté de 30 % dans ce pays. Depuis janvier, les arrivées touristiques en provenance de Chine ont dépassé la barre des 26 047 visiteurs soit une croissance exceptionnelle de 93,9 % par rapport à la performance de l’année dernière. Tout porte à croire que l’objectif de 2013 d’accueillir 40 000 touristes chinois sera atteint d’ici la fin de cette année.