Le procès intenté aux Assises à la Française Aurore Gros-Coissy – arrêtée à l’aéroport de Plaisance en possession de 1 680 cachets de Subutex – et à Giantee Ramchurn tire à sa fin. La poursuite a écouté son dernier témoin vendredi avant de « close its case ». Il reviendra désormais à la défense de « prove its case ».
L’audience a été ajournée à ce jeudi. Ce jour-là, Aurore Gros-Coissy sera appelée à la barre des témoins. La Française maintient qu’elle n’était pas au courant de la présence de la drogue dans ses bagages et pensait transporter simplement un colis que son ami lui avait demandé de remettre à sa mère à Maurice. L’autre accusée, Giantee Ramchurn, à qui le colis était destiné, nie également toute implication dans cette affaire.
L’audience des témoins de la poursuite a duré six jours. Une quinzaine de témoins ont déposé, dont les officiers de l’ADSU qui avaient procédé à l’arrestation d’Aurore Gros-Coissy et de Giantee Ramchurn, ceux qui avaient effectué les fouilles ainsi que le douanier qui avait fait la découverte de la drogue à l’aéroport. Il en ressort que tout au long de l’enquête Aurore Gros-Coissy a clamé son innocence et dans ses dépositions n’a cessé de marteler qu’elle n’était pas au courant qu’il y avait de la drogue dans sa valise. Lors de sa déposition vendredi, l’inspecteur de police Daveedeen, affecté à l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) de l’aéroport de Plaisance et qui avait monté un exercice de control delivery pour arriver jusqu’au destinataire de cette drogue, a indiqué à la Cour que Giantee Ramchurn avait également nié toute implication dans cette affaire. Elle avait déclaré que le contenu du sac en plastique où se trouvait la drogue ne lui appartenait pas et que « enn dimounn pou vinn pran sa pli tard ». Ce sera maintenant au tour des deux avocats de la défense, Me Gavin Glover SC qui défend Aurore Gros-Coissy et Ashwin Kandhai, celui de Giantee Ramchurn, d’intervenir. À l’ouverture du procès, les deux avocats avaient déjà signifié leur intention de n’appeler aucun témoin. Ce jeudi, Aurore Gros-Coissy sera appelée à la barre des témoins, suivie de Giantee Ramchurn. Après la déposition des deux accusées, la poursuite sera appelée à soumettre son réquisitoire et la défense sa plaidoirie. Le procès d’Aurore Gros-Coissy devrait prendre fin ce vendredi.
Pour rappel, Aurore Gros-Coissy a été arrêtée à l’aéroport de Plaisance en possession de 1 680 cachets de Subutex. La jeune Française maintient qu’elle n’était pas au courant de la présence du Subutex dans ses bagages. Elle aurait, dit-elle, été piégée par un ami de la famille, Tinsley Cornell, avec qui elle pensait venir en vacances à Maurice. Ce dernier aurait dissimulé les cachets dans un paquet de biscuits qui, lui avait-il dit, était destiné à sa mère. C’est chez cette dernière à Maurice qu’Aurore Gros-Coissy devait séjourner. Deux contacts locaux, Giantee Ramchurn et Jean James Tencaramadon, tous deux des habitants d’Albion, ont été inculpés sous la même accusation que la passeuse alléguée dans cette affaire. La valeur marchande du Subutex était estimée à Rs 1,6 million.