Le président de la République du Ghana, John Dramani Mahama, a quitté le pays hier aux termes d’une visite de quatre jours dominée par la signature de plusieurs accords de coopération, dont celui portant sur la création d’une technopole à Tema. Il était accompagné du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, du Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval des VPM Showkutally Soodhun et Ivan Collendavelloo, entre autres.
Dans une déclaration à la presse avant d’embarquer dans son avion personnel, le président du Ghana s’est réjoui de sa visite dans l’île, qui lui a permis de mieux faire connaissance avec le peuple mauricien avec lequel le Ghana possède plusieurs points communs, notamment historiques avec l’esclavage et la colonisation. Il a évoqué la conclusion des accords bilatéraux qui consolideront les relations dans les domaines agricoles, financiers, manufacturiers et des TIC. A ce propos, il a fait comprendre que les visites effectuées l’année dernière notamment par sir Anerood Jugnauth et Xavier-Luc Duval ont permis de « donner un nouvel élan à la coopération » entre nos deux pays, laquelle s’annonce sous de meilleurs auspices.
Sir Anerood Jugnauth a affirmé pour sa part avoir eu des discussions fructueuses avec le président Mahama  sur des questions d’intérêts mutuels. L’état de la coopération régionale a été passé en revue de même que les questions d’intérêts communs sur la scène régionale et internationale. Il a affirmé que les deux parties sont tombées d’accord sur l’approfondissement de la coopération dans les secteurs touristique, agricole, de la formation professionnelle et des services douaniers. De plus, la proposition du Ghana d’employer les médecins et professionnels mauriciens  a été qualifiée de « bienvenue » par le Premier ministre. Ce dernier a aussi indiqué que Maurice aidera également le Ghana dans l’élaboration d’une législation concernant le secteur sucrier, laquelle fera provision pour la protection et l’expansion des investissements dans ce secteur.
Le Premier ministre a rappelé que deux accords, ainsi que deux Memorandum of Understanding (MoU) ont été signés durant la visite présidentielle. Ces documents portent sur l’exemption mutuelle des visas d’entrée, essentielle pour faciliter le mouvement des ressortissants entre les deux pays, et la création du Tema Technology Park à Accra, qui nécessitera des investissements de l’ordre de USD 250 millions, et ce à travers le Board of Investment en partenariat avec le Ghana. Ces investissements proviendront essentiellement des institutions financières internationales et d’autres bailleurs de fonds. Les deux MoU ont porté sur les normes en vue de faciliter le commerce entre les deux pays à travers l’élimination des barrières tarifaires et sur l’éducation tertiaire. Ce dernier permettra de reconnaître mutuellement les qualifications universitaires et porte également sur l’échange entre les étudiants et les liens interuniversitaires. Le Premier ministre a finalement affirmé que l’accord de non-double imposition ainsi que celui portant sur la protection et la promotion des investissements seront finalisés prochainement. La Commission mixte Ghana-Maurice sur la coopération établie en mai 2014 sera par ailleurs relancée le plus vite possible. Interrogé par la presse, le président du Ghana a fait mention des incitations offertes aux investisseurs.