La Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB) a commencé les auditions suite aux incidents qui ont émaillé la finale masculine de la Republic Cup samedi au gymnase de Phoenix. Les joueurs des deux équipes, les arbitres et les entraîneurs ont été convoqués pour déposer devant un comité disciplinaire.
Selon les premiers renseignements, les premières auditions se sont bien passées. « Tout s’est déroulé dans le calme », indique-t-on du côté de la FMBB. Lors des auditions, les joueurs se sont présentés un à un devant les cinq membres du comité disciplinaire. Ils ont répondu à un questionnaire axé sur les tristes événements de la semaine dernière.
Maintenant que la première partie du travail a été effectué, les choses devraient aller plus vite pour le comité disciplinaire, composé de Norbert Tamatave, Alvin Atave, Frédérick Atisse, Guillaume Françoise et Natacha Joumont. Cependant, personne à la FMBB ne veut s’avancer à faire un pronostic quant aux sanctions qui vont tomber. Les conclusions du rapport du comité disciplinaire seront communiqués dans les semaines à venir.
Selon les règlements de la FIBA, une bagarre entraîne une suspension minimum de trois matches. Un joueur qui quitte le banc pour se mêler d’une bagarre, comme dans le cas présent, s’expose lui aussi à trois matches de suspension au minimum.
« Avant le début de la compétition, nous avions mis tout le monde en garde. Nous leur avons parlé des règlements et fait comprendre que nous serions intransigeants », fait-on encore ressortir du côté de la FMBB.
Pour rappel, lors de la finale de la Republic Cup samedi dernier, à seulement six secondes de la fin, une bagarre éclate sur le terrain entre les joueurs du Real, qui comptait 13 points d’avance sur les Roche-Bois Warriors. Des spectateurs s’y mêlent, tout comme les deux bancs.
Devant cette situation qui a dégénéré et qui a échappé à tout contrôle, les arbitres Leslie Chérubin et Bennon Soobiah, en consultation avec les officiels de table, décident de suspendre la rencontre. Dans leur rapport soumis après la rencontre, les arbitres ont identifié les joueurs qui ont participé à cette échauffourée.