L’AS Rivière-du-Rempart (ASRR) pour écrire l’histoire et le Savanne SC pour prendre une revanche. Voilà dans quel état d’esprit les deux équipes aborderont la finale de la Republic Cup prévue demain à 15h30 au stade Germain-Comarmond.
L’ASRR disputera une finale pour la première fois depuis ses quatorze années d’existence. Ce match, fait ressortir Tony François, entraîneur-joueur de l’équipe nordiste, est capital pour le groupe. « Ce n’est pas souvent qu’un joueur parvient à disputer une finale nationale », dit-il.
Surprenant leader de la Premier League, l’ASRR a préparé avec minutie ce rendez-vous. « Les joueurs sont très excités. Cela représente beaucoup pour eux. Mais pour arriver à remporter cette finale, nous nous sommes préparés avec tout le sérieux. Notre force c’est notre solidarité. Et nous allons nous appuyer dessus pour ce match. »
Fort de son expérience, Tony François sait que le match n’est pas gagné d’avance, même si l’ASRR reste sur une victoire (2-1) contre ce même adversaire en janvier dernier en championnat. « La finale sera une autre paire de manches. Nous respectons notre adversaire, d’autant qu’il possède un meilleur palmarès que nous dans cette Republic Cup. Quoi qu’il en soit, nous donnerons le meilleur de nous-mêmes pour inscrire notre nom sur la coupe », poursuit-il.
Même si certains joueurs traînent des petites blessures, à l’image de ses milieux Thierry François et Jonathan Édouard, Tony François est confiant que ses coéquipiers feront honneur à la région de Rivière-du-Rempart. Pour parvenir en finale, l’ASRR avait éliminé en demi-finale le Pamplemousses SC, une autre formation du nord, sur un coup de massue de Sewram Gobin dans les arrêts de jeu.
De son côté, le Savanne SC tentera de prendre sa revanche sur l’ASRR après leur affrontement en championnat. Les Savannais vont disputer demain leur troisième finale de Republic Cup en six éditions. Bien que son équipe possède les arguments pour se présenter comme le favori de cette finale, Prakash Parmanund se veut pragmatique.
« Une finale reste une finale. Les deux équipes ont des chances égales. Nous allons mettre les conditions pour réussir, mais nous restons aussi prudents dans ce qu’on va faire », indique le coach de Savanne SC.
Sa défaite face à l’ASRR en Premier League, qui lui a coûté le fauteuil de leader, reste toujours en travers de la gorge. La rencontre de demain est sans doute une occasion pour l’équipe de Prakash Parmanund de remettre les pendules à l’heure.
Savanne doit toutefois se passer des services de son latéral droit, le Ghanéen Edmond Adotey, suspendu. « Nous avons un effectif intéressant et aussi des complémentarités pouvant palier des absences », souligne Prakash Parmanund, à la tête de Savanne SC depuis presque une année.
———————————————————————————————————————————
Parcours des deux équipes
AS Rivière-du-Rempart
b. Roche Bois Bolton 4-2 (préliminaires)
b. AS Quatre-Bornes 2-0 (huitièmes de finale)
b. AS Vacoas-Phoenix 2-1 (quarts de finale)
b. Pamplemousses SC 1-0 (demi-finale)