Après les débats parlementaires autour du Finance Bill à l’Assemblée nationale hier, mardi 31 juillet, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a annoncé que 68 lois seront amendées.

Parmi, la Road Traffic Act, la Private Pension Schemes Act, la Mauritius Revenue Authority Act, la Bank of Mauritius Act, la Gambling Regulatory Authority Act, l’Environment Protection Act et la Protection of Human Rights Act.

Pravind Jugnaugh n’a pas manqué de rappeler l’importance du Finance Bill qui, cette année, couvre davantage de secteurs. L’ampleur de la réforme et des changements de politique que le gouvernement souhaite mettre en œuvre, a-t-il réitéré, ont pour objectif de faire de Maurice « un pays moderne et à revenu élevé ».

« Je trouve que deux semaines ont été largement suffisantes pour discuter et débattre sur le Finance Bill. D’ailleurs, nous avons eu le temps de demander conseil étant donné que nous ne sommes pas experts dans tous les domaines. Nous aurions pu rentrer chez nous plus tôt, mais c’est une affaire sérieuse », a souligné le Premier ministre lors des débats d’hier.

Pravind Jugnauth a aussi tenu a remercié le PMSD d’avoir été présent et d’avoir participé au débat sur le Finance Bill avant d’ajouter que « le gouvernement devra mettre en œuvre ces mesures le plus rapidement et le plus efficacement possible. »

Durant cette séance parlementaire, le ministre Sudhir Sesungkur, le ministre Gungah, le ministre Etienne Sinatambou et le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval, entre autres, osnt également intervenu sur le Finance Bill.

THE FINANCE (MISCELLANEOUS PROVISIONS) BILL (No. XI of 2018) by Le mauricien on Scribd