L’Institute of Financial Services (IFS) University College de l’Angleterre, anciennement connu sous l’appellation Chartered Institute of Bankers of England, a conclu un partenariat avec la Rushmore Business School (RBS) pour offrir des cours spécialisés menant à des diplômes ou certificats dans les domaines de la finance et de la pratique bancaire.
Outre le MSc Banking Practice and Management, l’IFS University College et la RBS proposeront à des étudiants locaux et étrangers ainsi qu’à des professionnels déjà en poste des programmes de formation poussées en Financial Administration and Planning et en Retail Banking Conduct. La RBS compte accueillir les premiers étudiants dans un proche avenir. L’IFS University College envisage d’utiliser Maurice comme hub éducatif pour couvrir la région Afrique. Une quinzaine de pays sont ciblés dont l’Afrique du Sud, le Botswana, le Ghana, le Kenya, les Seychelles et la Tanzanie.
« Le développement de partenariats internationaux est un aspect crucial de notre stratégie de développement. Comme l’île Maurice est un centre financier émergent avec une solide réputation au niveau éducatif, nous avons considéré que c’est le lieu idéal pour devenir un hub pour les qualifications professionnelles dans les domaines bancaire et financier pour cette partie du monde », souligne le directeur de l’IFS University College. Alex Fraser, dans un communiqué de presse.
Alex Fraser affirme que l’île Maurice dispose d’un cadre réglementaire des affaires attrayant pour les investisseurs, en particulier ceux de l’Afrique subsaharienne et de l’Asie du Sud. Il y a à Maurice, ajoute-t-il, des plans ambitieux pour développer le secteur des services financiers et attirer des investissements. Mais, fait-il ressortir, « le pays doit pouvoir disposer d’une capacité suffisante en ressources humaines pour pouvoir répondre à la demande ».
« Attirer et retenir les banques internationales et les investissements de l’étranger nécessitent un centre financier ayant un fort capital intellectuel, une réglementation efficace et une infrastructure robuste. L’éducation est sans aucun doute la clé pour renforcer les capacités. Une main-d’oeuvre hautement qualifiée sera essentielle pour soutenir la croissance du secteur financier de l’île Maurice », observe le directeur de l’IFS University College de l’Angleterre.