AfrAsia Bank a annoncé ce matin, sa décision d’augmenter sa participation dans le capital d’AfrAsia Corporate Finance (ACF), une compagnie associée, basée en Afrique du Sud, la portant de 37,5 % à 50 % avec option d’un rachat total de cette dernière d’ici à quatre ans. La direction d’AfrAsia Bank attend le feu vert de la Banque de Maurice pour cette opération qui, a souligné James Benoît, Chief Executive Officer de la banque, lors d’une conférence de presse, témoigne de la confiance que l’institution financière a dans la croissance des opportunités en Afrique.
Le partenariat entre AfrAsia Bank et ACF remonte à 2009 quand la banque a pris une part de 30 % dans le capital de Trinity Corporate Finance, ancienne appellation d’AfrAsia Corporate Finance (ACF), société spécialisée dans les services-conseils aux entreprises notamment concernant les fusions/acquisitions, les levées de fonds et participation au capital des entreprises, la restructuration de bilan, entre autres. La part d’AfrAsia Bank a été portée à 37,5 % au début de cette année, avant qu’un accord ne soit trouvé par les deux parties pour l’augmenter à 50 %. Ayant son siège social à Cape Town et un bureau à Johannesburg, ACF emploie une quinzaine de professionnels offrant des services consultatifs aux entreprises, de taille moyenne en particulier et dont certaines sont cotées sur le marché boursier de Johannesburg, dans la mise en place de leurs stratégies de restructuration, d’expansion et de consolidation de leurs bilans.
James Benoît a déclaré qu’AfrAsia Bank est satisfaite de la performance d’ACF ces deux dernières années, la société offrant des services complémentaires et à valeur ajoutée à ceux de la banque aux entreprises régionales. « Notre participation accrue dans ACF est une démonstration de notre confiance dans les perspectives de développement de nos activités en Afrique. Les investisseurs, d’Asie en particulier, frappent aux portes de l’Afrique et nous voulons les intéresser à utiliser la plateforme financière mauricienne pour structurer leurs investissements sur le continent », a déclaré le CEO d’AfrAsia Bank.
Ben Padayachy, directeur général et chef du Global Banking, Treasury and Markets chez AfrAsia, a indiqué que l’augmentation de la participation de la banque dans ACF cadre avec sa stratégie visant à augmenter l’offre de services dans le segment de corporate banking. Il a parlé des services spécialisés offerts par ACF, non seulement en Afrique du Sud mais aussi dans d’autres marchés. « Au vu de l’intérêt démontré pour l’Afrique par les hommes d’affaires chinois et indiens, entre autres, nous avons pensé qu’il était important de renforcer notre présence sur le marché sud-africain ainsi que dans d’autres pays de la région en vue de mieux accompagner nos clients d’Asie », a souligné le directeur général, avant d’ajouter que la décision d’AfrAsia vise, par ailleurs, à positionner Maurice comme la plaque tournante dans l’océan Indien en matière de services financiers. « De ce fait, nous venons créer plus de substance dans la juridiction mauricienne en proposant des services à valeur ajoutée », a soutenu Ben Padayachy.
Selon le Managing Director d’ACF, Charles Pettit, les opportunités d’affaires en Afrique se multiplient et la société a connu une expansion rapide ces deux dernières années. Les services conseils aux entreprises sud-africaines se développent et ACF a également accompagné des clients à Maurice, au Zimbabwe et en Tanzanie. Elle a en point de mire les marchés du Malawi et de la Zambie. Les services conseils touchent des entreprises de divers secteurs dont les services financiers et l’infrastructure. AfrAsia Bank et ACF comptent s’attaquer à d’autres marchés des blocs régionaux que sont la SADC et le COMESA.