Le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, entreprendra une longue mission qui le mènera à Dubaï, en Inde et en France à partir de vendredi, a-t-il indiqué à la presse hier après-midi. Cette mission devrait faire l’objet d’un point de presse vendredi.
Vishnu Lutchmeenaraidoo sera en Inde dès lundi et les négociations avec les autorités indiennes concernant le traité de non-double imposition débuteront dès mardi. « Suite à la déclaration du Premier ministre indien, Narendra Modi, lors de sa visite, je suis confiant que rien ne sera fait pour nuire aux intérêts de Maurice, qu’un pas important sera franchi et que nous allons maintenir le cap et l’avance que nous avons sur Singapour ». Il a observé que c’est lui qui avait signé la première convention en 1983. « Je ne pouvais à cette époque imaginer que cette convention allait prendre une telle importance », a-t-il confié.
Concernant l’accord de non-double imposition conclu avec l’Afrique du Sud le mois dernier, le ministre des Finances a affirmé que sur la base des informations qu’il a reçues du ministre des Services financiers et de la Bonne gouvernance, Roshi Bhadain, il est confiant que la nouvelle convention permettra un accroissement très important des activités du centre offshore de Maurice. De plus, il estime que l’accord de non-double imposition avec l’Afrique du Sud permettra de diversifier les activités financières par rapport à l’Inde et que les deux pays seront des partenaires importants de notre centre financier.
Le ministre des Finances s’est dit confiant de l’avenir économique de Maurice. Pour lui, Maurice passe actuellement par une phase de préparation en vue d’accueillir un ordre nouveau. Il reconnaît que ce passage donne lieu à beaucoup de turbulences inévitables. Il estime que les deux plus grosses zones de turbulences qu’a connues Maurice depuis le début de l’année ont été l’affaire BAI et les problèmes rencontrés par l’entreprise de textile Starknitwear. Il a rappelé qu’un consortium bancaire a nommé un administrateur pour restructurer l’entreprise. « Nous cherchons un entrepreneur qui puisse reprendre l’entreprise et les employés aussi. Je pense qu’on est en bonne voie. Un groupe très important de Maurice est en train de discuter avec eux ».
Le ministre des Finances a rappelé que le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth et lui procéderont vendredi après-midi au lancement de la première Smart City, celle d’Omnicane. Deux autres seront lancées en septembre, dit-il.