Le comité régulatoire sur les services financiers innovants ainsi que ceux associés à la Fintech (utilisation de la technologie dans les services financiers) sera lancé ce vendredi au siège de la Financial Services Commission (FSC), l’autorité régulatrice des services financiers non bancaires.

Le comité en question a été institué en vue d’aider les autorités à mettre en place un cadre régulatoire approprié pour assurer le développement de la Fintech à Maurice. Le comité a, entre autres, pour attribution de faire une évaluation du cadre régulatoire actuel régissant les activités de la Fintech dans le pays et des règlements qui ont été promulgués jusqu’ici pour encourager le développement de services financiers innovants.

Le comité est appelé à faire des recommandations sur les nouveaux règlements qui devraient être introduits. Il est aussi chargé d’identifier les domaines prioritaires en termes de réglementation des activités de la Fintech et des moyens à mettre en œuvre pour que le pays puisse continuer à développer son secteur financier.

Les nouvelles directives à émettre pour les différents segments d’activités devront aussi être étudiées.Notons que le comité comprend Lord Meghnad Desai et Lord St John of Bletso de la House of Lords, Loretta Joseph, qui assure la présidence de l’Australian Digital Currency and Commerce Association, Nishith Desai, fondateur du cabinet de légistes Nishith Desai Associates, Yandraduth Googoolye, gouverneur de la Banque de Maurice, Harvesh Seegolam, chief executive de la FSC, et Rajesh Sharma Ramloll, Deputy Solicitor General et membre du conseil d’administration de la FSC. C’est la FSC qui assurera la coordination des travaux du comité en question.