« Il est inconcevable que le Chief Fire Officer (CFO) des Mauritius Fire Services ait donné le feu vert pour le transfert de M. S. Murthen, sub officer, d’autant plus que la raison du transfert est injustifiée ». C’est ce que soutient le président de la Federation of Civil Service and other unions (FCSOU) et de la National Trade Unions Confederation (NTUC), Narendranath Gopee. Ce dernier a adressé une lettre au ministre des Administrations régionales, Anwar Husnoo, dans laquelle il crie à la « persécution ».
Selon le président de la FCSOU, M. Murthen, 62 ans, a rejoint les services des pompiers en 1976 et compte ainsi quarante ans de service. Le syndicat dénonce ce transfert d’autant que, selon Narendranath Gopee, « there has been no faithful and meaningful consultation with the Fire Fighters Union ». La FCSOU relève que « the acceptance of the transfer by the CFO intimates an abuse of power on his part and an absence of consideration for human and workers’ rights. It is unconceivable that the CFO takes the liberty to operate outside laid down regulations in the manifest of his authority ».
La Confédération rappelle au ministre que « la situation chaotique dans toutes les casernes de pompiers pour cause de mauvaise gestion » avait été soulevée lors d’une réunion avec lui. Et depuis, « la situation ne s’est pas améliorée », relate-t-elle. La FCSOU souligne que « suite aux abus mentionnés, M. Murthen prendra sa retraite en avril prochain ». Elle estime qu’il est du devoir du ministère de tutelle de mettre un terme à la situation.