Saluant l’initiative du ministère de la Pêche dans le projet pilote d’élevage de poissons en cage, le ministre des Finances a encouragé hier matin les pêcheurs à ne pas rejeter les propositions du gouvernement. Xavier-Luc Duval, qui intervenait au lancement de ce projet à Grand-Gaube, a précisé qu’il traduit la nouvelle vision du gouvernement du secteur de la pêche. Il a également invité les pêcheurs à lui faire part de leurs propositions avant le prochain exercice budgétaire.
« L’économie bleue » que le Gouvernement tend à encourager a pris un bel envol avec le projet pilote d’élevage de poissons en cage. Après les pêcheurs de Trou-d’Eau-Douce, ce sont ceux de la Saint-Pierre Fishermen Multipurpose Cooperative de Grand-Gaube qui sont les heureux bénéficiaires des quatre « net cages » mesurant 4 m de long et de large pour le lancement de ce projet.
Les 14 pêcheurs regroupés au sein de cette coopérative ont reçu quelque 4 000 berri rouge de 5 cm de long, obtenus du Albion Fisheries Research Centre pour un premier essai et dont les résultats seront visibles dans huit mois, selon le ministre de la Pêche Nicolas Von Mally. Les premiers équipements leur ont été remis récemment et le lancement de la Fish Cage Culture a eu lieu ce matin au Fisheries Post de Grand-Gaube en présence du Private Permanent Secretary (PPS) Christian Leopold, de Jim Seetaram, ministre des Coopératives, de Nicolas Von Mally, ministre de la Pêche, de Lormus Bundhoo et Mookhesswur Choonee, représentants parlementaires de la circonscription N° 6 (Grand-Baie- Poudre D’or), et de Xavier-Luc Duval vice-Premier ministre et ministre des Finances.
Bien qu’étant un projet pilote, les résultats escomptés pourraient donner un coup de pouce à l’économie mauricienne. Au ministre des Finances de préciser que l’exportation de poissons issus de l’élevage ne serait pas à exclure. Parmi les destinations envisagées : La Réunion, l’Afrique du Sud, entre autres.
Lormus Bundhoo a pour sa part salué l’intégration des pêcheurs de la région à ce développement. « La démocratisation de l’accès à l’économie bleue ne pourra qu’être bénéfique au développement du pays », a déclaré le ministre de la Santé. Le rejoignant dans ses propos, Jim Seetaram a lancé un appel aux pêcheurs de la région de se regrouper en coopérative. « Ce projet avant-gardiste a déjà commencé à faire ses preuves à Trou-d’Eau-Douce », a insisté le ministre des Coopératives.
Le ministre de la Pêche devait, lui, soutenir que d’autres types de poissons sont envisagés pour ce projet d’aquaculture. « Sans oublier l’élevage de crabe », a mentionné Nicolas Von Mally.
Par ailleurs, le ministre des Finances a invité les pêcheurs à le rencontrer et de soumettre leurs attentes en vue du prochain exercice budgétaire.