Dans le cadre d’un exercice de routine, des officiers de la Brigade pour la Protection des Mineurs, assistés de la Divisional Supporting Unit (DSU) de Flacq, ont intercepté un autobus à 8 h 30 à Flacq, hier matin, avec à son bord 25 passagers — 10 filles et 15 garçons — âgés entre 14 et 17 ans, pour un contrôle. Après avoir interrogé ces jeunes — des élèves de différentes institutions secondaires de l’est —, il n’a pas été difficile pour les officiers de deviner que ces derniers avaient prévu de faire l’école buissonnière pour se rendre à Chamarel. Les adolescents ont alors été conduits jusqu’au poste de police de Flacq et leurs parents ont été informés. Les mineurs ont également été sensibilisés sur les risques de sécher les cours sans que leurs parents ou les responsables de leur établissement scolaire soient avertis, après quoi ils ont été conduits à leurs collèges respectifs. Le conducteur de l’autobus a, pour sa part, été sanctionné pour avoir sollicité des passagers en dehors des arrêts d’autobus et pour avoir manqué de fournir le permis de la “special route” comme le lui avaient demandé les policiers de la DSU.