« Si PM pa ti donn mwa sa liberte la, pa ti pou kapav fer otan », devait affirmer Anil Bachoo, acclamé comme « le roi de l’Est » hier dans un centre communautaire de Riche-Mare. Le candidat a invité l’assistance présente à « vot blok » et a prôné « une campagne propre et disciplinée », en compagnie de ses deux colistiers, Dhiraj Khamajeet et Viren Ramchurn.
Anil Bachoo, candidat de l’alliance PTr/MMM dans la circonscription No 9 (Flacq/Bon-Accueil), n’a pas manqué de féliciter « la fidélité et la loyauté des partisans, qui sont déjà prêts pour les élections », en voyant la foule présente lors de la réunion de l’alliance PTr/MMM à Riche-Mare, Flacq, hier soir. Le ministre des Infrastructures publiques a tout d’abord fait l’éloge de Navin Ramgoolam. « Navin ena leker. So travay pa kapav konpare ek travay Anerood Jugnauth. Tan ki Navin la, ou kapav dormi trankil dan ou lakaz. » Il a ensuite salué la contribution de sir Seewoosagur Ramgoolam « ki ti tou letan dir nou ki, kan fer politik, li inportan al dan Government House ; li inportan pou rant dan pouvwar pou rann servis dimoun ». Anil Bachoo a parlé du travail abattu dans cette circonscription et a promis à l’assistance qu’il y aurait encore des développements à venir « pour moderniser encore plus cette partie » de l’île. « Pena enn landrwa dan No 9 ki neglize. Brisée-Verdière inn vinn enn villaz far kot tou kominote reste e kot pena friksion. Noun mett terin football dan plizyer villaz e la tender fini tire pou fer mett enn pisinn », devait-il déclarer. Selon lui, tout cela n’aurait pas été possible « si PM pa ti donn mwa liberte pou fer otan ». Et d’ajouter : « Dir Anerood Jugnauth get le passe avan koze. Komie miyon roupi Sun Trust inn koutt twa ? Nou pa gourma kouma twa. Pravind li ankor pe pran bibron ek so papa. Ki so kontribision ? » Anil Bachoo a finalement invité l’assistance à « donn enn rakle Lalians Lepep ».
« Lou-garou ki vinn koz kominal ek ou, donn zot enn kout baye zot ale. Vot blok ! Nou lafors repoz lor zot », devait-il marteler. Dhiraj Khamajeet, autre député sortant, a pour sa part rappelé les développements effectués pendant les cinq dernières années et à fait part du projet de faire implanter des Call Centers à Flacq. « Nou pa pou rant dan divizion kominal. Nou anvi enn eleksion prop kot ena enn sel langaz : inite ek modernite. Tan ki nou la nou pou travay pou zot », a-t-il affirmé. Viren Ramchurn, le candidat MMM de la circonscription, a quant à lui salué « l’union entre deux grands leaders du pays », rappelant que « ces deux grands partis sont nés pour le développement du pays ». Selon lui, cette alliance serait « pli gran achievement kinn fer pou le moman ». Et d’assurer : « Désormais, le pays connaîtra la stabilité politique grâce à cette union. Nou kone ki nou ena zot soutyin e nou pou travay me dan lame pou redress sa pei-la. »