Après avoir porté plainte contre la Beach Authority pour la construction de toilettes publiques sur la Klondike Road, soit en face de leur maison, les habitants de ce quartier de Flic-en-Flac réclament qu’un « Stop Order » soit émis afin que le promoteur cesse les travaux. Ils sont par ailleurs toujours dans l’attente de la version du ministère des Terres sur ce projet de développement.
« Tout porte à croire que le ministère des Terres n’était pas au courant des travaux entrepris sur cette plage située au début de Flic-en-Flac. La présence d’officiers de ce ministère hier sur le site nous indique que ce n’est que maintenant que le ministère prend connaissance de la réalité déconcertante de ce projet », soutient Georges Ah Yan, membre du Forum Citoyen Libre (FCL) et de la Plateform Sov Nou Laplaz (PSNL). Soutenant le combat des habitants, ce dernier évoque le « laxisme » des autorités. « Une plainte a été déposée hier au poste de police de la localité et, à l’heure où je vous parle, la police n’a pas encore effectué un constat de visu sur le site concerné », affirme-t-il. Les habitants de la rue Klondike fustigent également le ministre des Administrations régionales et député de leur circonscription Hervé Aimée. « Il dit ne pas être au courant de ce projet. Il a clairement démontré qu’il ne souhaite pas nous aider », soutiennent des habitants du quartier. Mais d’espérer dans le même temps que le ministère des Terres fera la lumière sur le projet. Nous avons, à maintes reprises, tenté d’obtenir une réaction du ministère de tutelle, mais sans succès. Rappelons que les habitants s’insurgent contre la construction de toilettes publiques en face de leurs habitations, notamment du fait des odeurs