Contrairement au vendredi précédent, c’est par un temps radieux que s’est déroulé le training au centre Guy Desmarais vendredi dernier. Les turfistes présents ont eu droit à une séance animée avec plusieurs protagonistes affutant leurs armes en vue de leurs prochaines sorties.
On retiendra de prime abord la belle prestation d’Admirals Cup qui nous a paru dans une excellente condition physique. Très à l’aise sous la conduite de Jean-Roland Boutanive, le gris de l’écurie Gujadhur s’est exercé à la satisfaction de Praveen Nagadoo qui ne l’a pas quitté des yeux. Made Of Steel (Teddy Maruthamuthee) est en progrès. Il se montre désormais plus docile, ce qui est de bon augure. Ridge Too Far (Akash Rashpassing) a été sousmis à un travail sur trois tours de piste sous la supervision de Nicolas Dupavillon et de son épouse, Julie. Night Club (Vinod Rossick) a repris le chemin de l’entraînement après avoir contracté un début de colique qui l’a privé de la deuxième manche du championnat des 3-ans. Il a paru dans une forme appréciable. Son compagnon d’écurie Royal Times est en pleine possession de ses moyens et ne tardera pas à refaire son apparition à Port-Louis.
Belle prestation que celle réalisée par Govenor General (Nishal Teeha) qui donne l’impression d’avoir bien pris sa castration. Nous conseillerons aux turfistes de le suivre de près. Winged Captain (Aklesh Reedoye) progresse lentement mais sûrement. Il n’est cependant pas impossible qu’il ait besoin d’une autre participation pour retrouver la plénitude de ses moyens. Valmorne a repris le travail assez rapidement après avoir saigné à sa dernière sortie. Il n’a pas été bousculé par Myken Desvaux.
Gregorio Arena à pied d’oeuvre

Mozart’s Giovanni a désarçonné le jeune Aklesh Reedoye dans le grand manège. Le gris s’est lancé dans une course folle mais fut vite ramené à la raison par son entourage. On retiendra qu’il a regagné son box sans avoir travaillé.
Présence remarquée de l’Italien Gregorio Arena qui a pris beaucoup de soins avec Commodore Pete, Monsieurnando, Montante et Why Worry. Le premier nommé a conservé ses belles dispositions et devrait démontrer à sa prochaine participation que c’est l’état de la piste qui lui a été préjudiciable la dernière fois. Twitter qui a bénéficié d’une longue préparation depuis son arrivée chez nous semble prêt pour ses grands débuts. Il a laissé une plaisante impression sous la selle de Vijay Anand Bundhoo. Julie Dupavillon a fait trotter pendant de longues minutes Kishimoto dans le grand manège. Il a affiché un léger mieux avec une course dans les jambes. Sands Of Fire (Alvinio Roy) a conservé ses belles dispositions. Il est conseillé aux turfistes de ne pas le condamner sur ses dernières prestations car, à la faveur d’un bon engagement, il peut se faire valoir.  Caravaggio (Nishal Teeha) donne l’impression de bien assimiler son programme de travail. C’est un compétiteur qui devrait bien se défendre au Champ de Mars. Diamond Light a été soumis à un travail sur deux tours par Vijay Anand Bundhoo. Il a maintenu une très belle forme. En revanche, Pegasus Legacy (Sunil Bussunt) a semblé loin de sa forme optimale. Malgré l’apport d’une drop noseband, Sweep Forward a éprouvé une certaine difficulté à bien respirer.
En fin de séance, les progrès accomplis par Oceans Edge (Alvinio Roy) ont été notables. Ce jeune sujet de l’écurie Maigrot a paru plus à son affaire avec une course sous les sabots.