Il faisait beau en ce jeudi matin à Floréal. Contrairement aux séances de vendredis, c’est une à une séance plus calme qu’ont eu droit la dizaine de turfistes présents. L’occasion pour Alberts Day d’entamer sa rééducation sous la tutelle de Ravi Rawa.
Ce nouveau de l’écurie Rameshwar Gujadhur, qui s’est montré très difficile lors de ses essais aux stalles à Port-Louis et qui a été en conséquence suspendu temporairement, a été soumis à une longue séance de rééducation. On retiendra que Ravi Rawa, assistant juge du départ les samedis, a même dû faire usage de la cagoule pour le faire pénétrer dans la stalle prévue à cet effet. Son compagnon d’écurie Torotino a conservé ses belles dispositions comme l’atteste sa convaincante prestation sous la selle du jeune Akhilesh Reedoye. Fidèle à son habitude, Ravatak s’est montré très nerveux lors de son travail, donnant du fil à retordre à Naveen Reegah. Mais physiquement, on ne peut rien lui reprocher.
L’écurie Rousset aura des belles cartouches à abattre lors des prochaines réunions car plusieurs de ses pensionnaires respirent la santé actuellement. Bronco Buster (Nishal Teeha) n’a rien perdu de sa superbe comme l’atteste sa prestation sur deux tours de piste. Le gris Rear Admiral est actuellement dans de belles dispositions et sera très utile à son entourage en cette fin de saison. Recall To Life est un autre coursier sur lequel le champion en titre entretient de gros espoirs. Dans une forme splendide, il doit être repris à sa prochaine sortie. A retenir également l’excellente prestation d’Aspen Emperor (Rahul Beehary) dont la dernière course lui a fait un bien énorme.
À l’écurie Jean-Michel Henry, Navistar (Sunil Bussunt) a encore progressé après ses débuts on ne peut plus convaincants lors de la 28e journée. Ce cheval affichait une condition splendide en ce jeudi matin et sera un sérieux prétendant à la victoire à sa prochaine sortie. L’entraîneur de l’établissement et Edgar Julienne Jr ont suivi avec beaucoup d’attention la prestation de Leo’s Rush (Teddy Maruthamuthee) qui, contrairement au vendredi précédent, n’a pas beaucoup transpiré à l’issue de son travail. Excellente prestation de Cula (Sunil Bussunt) qui, visiblement, a maintenu une très belle forme.
Burke patient avec Parceval
La présence de Robbie Burke au centre n’est pas passé inaperçue. L’Irlandais n’a piloté que trois chevaux, à savoir les récents vainqueurs Tube Wave et Piquet et Parceval. Si les deux premiers ne se sont contentés que d’un travail de maintenance, en revanche on notera que la cravache de l’écurie Maingard a fait preuve de beaucoup de patience avec Parceval qui n’a pas encore évolué sur sa forme sud-africaine jusqu’ici. Figurant dans les entrées de la 31e journée, il serait intéressant de voir son comportement ce samedi si sa candidature est confirmée.
À l’écurie Serge Henry, Cherbourg (Dinesh Sooful) a paru dans une forme appréciable. Son compagnon d’écurie Big Lion a paru très fresh dans le trotting track. Quant aux nouveaux Drop Zone, Kyodo et The Ice Prince, ils continuent de parfaire leur préparation au centre et ne feront leur baptême du feu qu’en fin de saison.
Chez l’écurie Maigrot, Don’t Tell Mama (Alvinio Roy) affiche une très belle condition physique. Sa candidature ce samedi mérite d’être prise très au sérieux. Son compagnon d’écurie Blizzard Of Ozz affiche une forme stable. Il n’a pas impressionné lors de son travail sur deux tours de piste. Question Time donne l’air d’avoir très bien pris sa dernière course et sa prochaine candidature sur sprint mérite d’être retenue.
Finalement du côté de l’écurie Foo Kune, Yoda Man (Kenny Gustave) aconservé sa belle santé. Diamond Light a été pour l’essentiel maintenu sur la fraîcheur. Il affiche une forme stable. Il en est de même pour le récent vainqueur Rainstone. L’imposant Gemmayze Street a fait admirer ses puissantes foulées. Il ne peut être mieux au niveau de la condition.