C’est en spectateur qu’Anthony Andrews, nouvelle cravache de l’entraînement Jean-Michel Henry, a assisté à cette séance du vendredi 17 juin à Floréal. Après avoir fait connaissance, quelques heures plus tôt, avec la petite piste du Champ de Mars, le Sud-Africain a mis le cap sur le centre Guy Desmarais. En compagnie de son entraîneur, il a assisté au ballet des chevaux de son établissement sous la conduite des différents trackriders attachés à cette écurie avant d’effectuer une visite des lieux. Ceux qui ont retenu l’attention sont Rampant Ice qui nous a paru dans de meilleures dispositions avec une course dans les jambes, Obligation qui semble retrouver graduellement ses automatismes et Bright And Blue qui respire la santé actuellement. En revanche, la robe de Dark Liability quelque peu tachetée, n’était pas belle à voir tandis que Papa Joe affiche une forme inchangée.
Swapneel Rama était à l’oeuvre sur certains pensionnaires de l’entraînement Shyam Hurchund dont la préparation a connu un coup d’accélérateur ces derniers temps. Les turfistes ont intérêt à suivre Translunar qui progresse lentement mais sûrement, In Your Dreams qui a bénéficié d’une bonne préparation de base au centre et Var’s Dream qui semble s’être bien adapté à son nouvel environnement.
À l’entraînement Gujadhur, Reim (Avishek Seeburn) nous a paru en baisse de forme. Truffée de longs poils d’hiver, la robe de l’alezan Saarikh n’était pas jolie à voir. Bien qu’arborant une bien meilleure robe, son compagnon d’entraînement Kemal Kavur, donne l’impression d’être toujours à la recherche de ses repères au centre. Quant à Ambassador Rex, il se remet toujours de ses ennuis de santé (colique) et n’a pas été bousculé lors de son travail.
Si Cinchona, de chez Vincent Allet, a maintenu une très belle condition physique, Barnstable, muni de pacifiers, a donné du fil à retordre à l’apprenti Jagessur lorsqu’il a carrément refusé de s’employer. Il a fallu l’intervention de deux palfreniers de cet établissement pour le ramener à la raison. En ce qu’il s’agit d’Adi Star, il nous a paru loin de sa meilleure forme.
Ravatak affûté
Ravatak, de l’entraînement Rameshwar Gujadhur, a paru affûté sous la selle de Naveen Reegah. Ce coursier a été l’auteur d’une excellente prestation sur trois tours de piste et respire la santé actuellement. La santé, Mr Leyend la respire aussi, l’alezan donnant l’impression qu’il a encore progressé après sa dernière course. On retiendra aussi la belle prestation de Groen Gevaarte qui semble mieux dans sa peau avec une course sous la ceinture et Unbridled Joy qui est dans de belles dispositions en ce moment. Quant à Tornado Man, il a définitivement franchi un palier cette saison. À noter que M L Jet a été envoyé au centre pour une petite mise au vert et ne devrait pas tarder à reprendre le travail en vue de préparer la troisième et dernière manche du championnat des 4 ans.
À l’écurie Merven, Kentucky Bluegrass (Vishnu Ponnen) semble avoir maintenu une excellente condition physique. Si Liquid Motion n’a pas travaillé, ne se contentant que de se dégourdir les jambes, en revanche Gida a été l’auteur d’un travail de bonne facture sur trois tours de piste. Ce coursier a paru sur une pente ascendante et ses prestations à Port Louis méritent d’être suivies.
Mojo G (Sachin Chowa) est de loin le pensionnaire de l’entraînement Raj Ramdin qui a laissé la meilleure impression lors de cette séance. Sujet caractériel, il faut souvent trouver une astuce pour qu’il garde la tête au travail. Celle du jour: le faire suivre Put Foot Singe (Alvinio Roy) qui agissait en éclaireur. Physiquement, on ne peut rien lui reprocher. Le nouveau Noordhoek Ice semble être un compétiteur qui a été reçu dans un bon état. Il s’est toutefois montré capricieux, obligeant Sachin Chowa à sortir la cravache en quelques occasions. On retiendra aussi la belle prestation de Tiger Master qui n’a rien perdu de sa superbe.
Finalement, du côté de l’entraînement Rousset, la très belle forme de Night In Seattle n’est pas passée inaperçue. En revanche, Max Rapax n’a pas impressionné. Quant à New Star, qui observe une mise au vert au centre, il a bénéficié de toute l’attention de Nishal Teeha.