On a eu droit à une séance animée vendredi dernier (ndlr : 23 juin) au centre Guy-Desmarais, où pas moins de 130 chevaux se sont présentés en piste. Beluga fait partie de ceux qui n’ont pas laissé indifférents. L’alezan a regagné le centre après sa dernière course et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est actuellement à son summum. Pour rappel, cet élève de Patrick Merven n’avait pu défendre correctement ses chances lors de la 13e journée car la selle de son jockey s’était déplacée. Il mérite d’être repris avec confiance dès sa prochaine sortie. Son compagnon d’entraînement Varadiso, qui avait failli causer une grosse surprise lors de la même journée, semble avoir profité de sa première mise en jambes. Down Under est un sujet fragile et c’est tout naturellement qu’il n’a pas été bousculé. Mais physiquement, il semblerait que sa dernière course lui ait fait du bien. Quant au nouveau Talbec, il retrouve tout doucement son meilleur niveau, contrairement à Belenos, qui semble un peu plus en retrait à ce stade.
Du côté de Rameshwar Gujadhur, comme pour ne pas changer, c’est Blow Me Away qui s’est distingué. L’alezan respire la santé, mais à l’heure où nous mettions sous presse, on ne sait pas s’il sera au départ du Barbé. Beach In A Bottle, qui avait couru en net progrès à sa dernière tentative, a poursuivi sa marche en avant. Mr Bond n’a rien perdu de sa superbe, tandis que la robe luisante de Lucky Valentine n’est pas passée inaperçue. Belle prestation que celle réalisée par Declarator, dont la dernière course mérite tout bonnement d’être ignorée.
Chez Perdrau, la robe de Valerin a été tondue, ce qui fait qu’il n’était pas beau à voir. En revanche, Golden Ball a paru dans de meilleures dispositions, ce qui laisse supposer qu’il avait grandement besoin de sa dernière course où il n’a pas été ridicule malgré un surpoids de 11 kg. Tout aussi au point physiquement, Data Controller et Varational, qui auront leur mot à dire à la faveur d’engagements bien choisis.
Kurundu reprend l’entraînement
À l’entraînement Gujadhur, on a noté le retour de Kurundu, qui a été contraint d’observer de longues semaines de repos forcé en raison d’ennuis contractés au genou. Il ne s’est contenté que du trot avant de regagner les écuries. Entraînement plus sérieux pour Kemal Kavur et Without A Doubt, qui sont actuellement à leur meilleur niveau. Le premier est certes resté à l’état de promesse jusqu’ici, mais on conseillera aux turfistes de ne pas le condamner pour autant. À reprendre également Evergreen, qui vaut plus que les 10L concédées il y a deux semaines.
Nishal Teeha s’est déplacé au centre uniquement pour faire travailler Prince Of Thives. Ce coursier jouit actuellement d’une belle condition physique et mérite toute l’attention des turfistes. Tabreek est resté dans un esprit de compétition. Il est actuellement à son meilleur niveau. Le récent vainqueur Steal A March semble avoir progressé davantage avec une course dans les jambes. Fidèle à son habitude, Melson s’est montré très en verve.
Amardeep Sewdyal possède en Dancer un élément qui devrait faire son bonheur. Ce petit coursier n’en est certes qu’au tout début de son programme, mais c’est un fait qu’il s’est vite adapté à son nouvel environnement. Ses premières apparitions à Port-Louis lors des prochaines semaines seront suivies avec attention. Tout comme la prochaine sortie de Moi Power, qui jouit actuellement d’une belle forme. On le voit capable de faire oublier sa dernière déconvenue qui l’avait vu occuper la dernière place, loin du vainqueur. Victory Team et Brave Leader doivent aussi figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes.
Finalement à l’entraînement Jean-Michel Henry, la jument Don’t Tell Mama continue de préparer activement sa première sortie. Conditionwise, on est d’avis qu’elle peut davantage s’améliorer. Easy Lover n’a gardé aucune séquelle de sa dernière sortie. Il se trouve actuellement à Floréal pour une mise au vert, en attendant que son entourage lui trouve un autre engagement. Right To Tango, qui aurait certainement pu mieux faire à sa dernière sortie, respire la santé.