Pas ridicule à sa reprise lors de la 6e journée, Captain Magpie a profité de cette première mise en jambes pour améliorer davantage sa condition physique. C’est ce qu’on en déduit à la lumière de sa prestation lorsqu’il a fait preuve d’une belle aisance lors de son travail sous la selle de Naveen Reegah. Sur sa forme actuelle, on fera de lui un des coursiers à suivre de l’entraînement Rameshwar Gujadhur en ce moment. Wanted Man, son compagnon d’entraînement, arbore une bien meilleure robe, contrairement à Nottinghamshire, qui semble posséder encore de la marge. Débordant d’énergie, Chosen Dash (Sola) a attiré les regards à la fin de son travail. Mention également pour Rock On Geordies, qui affiche une belle condition physique, et Agincourt, qui a dégagé une certaine souplesse lors de son nice canter.
À l’entraînement Simon Jones, dont les chevaux retrouvent graduellement leur automatisme, c’est The Tripster (Allyhosain) qui a laissé la meilleure impression. Malchanceux à sa dernière sortie, ce coursier a largement les moyens de se racheter à son prochain engagement. Brachetto n’est également pas passé inaperçu en fin de séance. L’état de sa robe s’est amélioré et il mérite lui aussi d’être suivi. Quant aux nouveaux Arctic Flyer, Together Forever et autre Special Secret, ils n’en sont qu’au début de leur programme de mise en condition et possèdent une belle marge de progression.
Sir Earl Grey (Ponnen), de chez Merven, a regagné le centre après que la 7e journée à laquelle il devait participer eut été annulée. Le gris nous a paru dans de meilleures dispositions, preuve que sa première sortie lui a fait du bien. Son compagnon d’entraînement Beluga (Rossick) s’y trouve aussi mais pour une mise au vert après sa course désastreuse de la 6e journée. Le but est de le rafraîchir et de lui changer quelque peu les idées. Down Under, qui est doté d’une santé précaire, n’a pas été bousculé, alors que Mighty Lion s’est présenté dans une belle forme.
Buffalo Trip retombe dans ses travers
Alors que son entourage pensait lui avoir trouvé la bonne formule, Buffalo Trip, de l’entraînement Allet, a repris ses mauvaises habitudes en ne s’appliquant pas lors de son travail. Après que Nitish Oodith eut vainement essayé de le ramener à la raison, Ravi Rawa décida de le munir d’une paire d’oeillères. Sans succès, serait-on tenté de dire, car le fils de Trippi n’en fit qu’à sa tête, obligeant même son cavalier à user de la voix pour qu’il s’emploie. Son compagnon d’entraînement Moonlight Runner (Chowa) a lui aussi travaillé avec les oeillères, sans toutefois faire forte impression.
Les débuts de Top Of The Rock, nouveau pensionnaire de Gilbert Rousset, ne sont plus qu’une question de temps. Son entourage met la dernière touche en vue de cette première sortie et lors de cette séance, il a laissé une belle impression sous la selle de Nishal Teeha. Après être resté longtemps à Port-Louis, Maxamore, une autre nouvelle acquisition, a été envoyé à Floréal pour emmagasiner un peu de fraîcheur avant d’être lancé dans le grand bain. Même s’il n’arbore pas une belle robe, The Deacon a laissé une belle impression lors de son travail sous la conduite de Sunil Bhundoo.
Chez Gujadhur, Ryder Cup (Nareez Emamdee) nous a paru dans une forme améliorée. Silver Bluff a été l’auteur d’un travail intéressant en fin de séance, alors que de Tandragee, on dirait qu’il nous avait habitués à mieux. Il n’est pas impossible qu’il nécessite une course additionnelle pour retrouver ses automatismes. Caracal, qui prépare ses débuts au Champ de Mars, n’a pas démérité lors de son travail avec Sunil Bussunt sur le dos. Quant à Act Of Loyalty, il n’en est qu’au tout début de son programme et ne peut être évalué à ce stade.
Finalement, du côté de Shirish Narang, Split The Breeze est toujours dans de belles dispositions. Coursier régulier, on le voit capable d’ouvrir son palmarès à la faveur d’un engagement bien choisi. Comme mentionné la semaine dernière, Red Hot Poker jouit actuellement d’une excellente condition physique. Même s’il n’a pas été ridicule lors de son travail sous la selle de Sanish Ramgopal, Plain Of Wisdom peut progresser davantage. Quant à Mountain Master (Sheik), son enthousiasme était apparent à son retour aux écuries.