Contrairement au vendredi précédent, c’est par un temps radieux que s’est déroulée la séance du 7 novembre au centre Guy Desmarais. Pour ne pas déroger à la règle, ils étaient une centaine de coursiers à s’exercer sous le regard des quelques inconditionnels du training matinal qui avaient fait le déplacement. Nous retiendrons principalement les prestations de Count Emmanuale et d’Azapel qui ne sont pas passés inaperçus lors de leur passage sur la piste.
Pas revu en compétition depuis le 27 septembre dernier, Count Emmanuale (Mervyn Teetan) semble avoir profité du petit break que son entourage lui a donné au centre. Très fresh, il laissé une une excellente impression lors de son light canter. Son travail à Port-Louis mérite d’être suivi car il a les moyens de s’illustrer en cette fin de saison. Son compagnon d’écurie Al Mahara (Shanish Ramgopal, qui est essentiellement un habitué du littoral nord, a été envoyé au centre pour se changer les idées suite à sa mauvaise prestation de la 36e journée. Le fils de Captain Al a paru dans une bonne forme en apparence.
Du côté de l’écurie Foo Kune, Love Struck (V.A. Bundhoo) se porte toujours comme un charme. Le vainqueur de la Coupe d’Or n’a pas été soumis à un travail poussé, ce qui laisse à penser qu’il ne sera pas en action d’aussitôt. Vainqueur à sa denière incursion, Lake Geneva (Kenny Gustave) semble toujours dans de belles dispositions, comme l’atteste son travail aux côtés d’un Man Of His Word (V.A Bundhoo) plein d’allant . Le galop du duo Rainstone et Eagle Award a aussi retenu l’attention, le dernier nommé se montrant particulièrement appliqué sous la conduite de V.A Bundhoo.
Judge The Stride toujours dans de belles dispositions
Du côté de l’écurie Mahess Ramdin, Judge The Stride (Jean-Roland Boutanive) donne l’impression d’avoir encore progressé. Son galop poussé sur trois tours de piste n’aura d’ailleurs pas laissé indifférent Shailesh Ramdin, tout comme le travail en binôme de Benjamin Brush (Dhiraj Ramburn) et Kruger Millions (Mayeven Chinapiel). Mention est également faite de la prestation de Western Jet (Dhiraj Ramburn) qui n’a rien perdu de sa superbe.
Cette séance a aussi été marqué par la chute sans gravité de Kevin Ghunowa sur Dual Asset. Le Mauricien a, peu après, rechaussé les étriers sur ce même coursier pour boucler son workout au strong canter. Un peu plus tôt, Maestro’s Salute (Kevin Ghunowa) avait été soumis à un travail léger, tandis que Leo’s Rush (Girish Udhin) nous a paru dans une forme appréciable.
Les pensionnaires de l’écurie Merven ont été pour leur part maintenus sur la fraîcheur. De ceux-là, nous retiendrons les prestations de la doublette Bobby Bear (Vinod Rossick) et Drop Zone (Vishnu Ponnen) au light canter ainsi que celle de Levanto, qui s’est lui simplement contenté d’un light canter.
Auteur d’un triplé lors de la 38e journée, l’écurie Allet devrait pouvoir compter sur plusieurs de ses coursiers pour maintenir la winning trend en cette fin de saison. À commencer par Kapiti Coast qui reste sur une bonne dernière course. Le bai brun n’a pas été ménagé par le jeune Alvinio Roy, qui l’a travaillé sur trois tours de piste, augmentant la cadence à chaque passage.  Sheriff Marshall semble retrouver ses bonnes sensations. Il mérite de figurer dans le répertoire des turfistes en cette fin de saison. Il en est de même pour Mighty Mars (Sunil Bhundoo) et Salute The Saint (Alvinio Roy) qui respire la santé actuellement.
On s’attend aussi à une belle fin de saison du côté de l’écurie Rousset. New Star (Nishal Teeha) a ainsi très bien pris sa dernière course, l’alezan donnant même l’impression d’avoir franchi un nouveau palier. Il sera une fois de plus très difficile à mater à son prochain engagement. La belle robe luisante de Smitten (Rahul Beeharry) n’est pas passée inaperçue non plus. Le rachat semble à sa portée, lui qui fut malchanceux à sa dernière participation.