Evergreen, de l’entraînement Gujadhur, est un coursier qui mérite d’être suivi par les turfistes lors des prochaines journées. Cet élève de Ramapatee Gujadhur a paru sur la montante puisqu’il a laissé une plaisante impression lors de son travail sous la selle de Sunil Bussunt en ce vendredi matin. Grand gabarit, ses deux premières courses lui ont fait un bien énorme et on doit s’attendre qu’il nous montre un tout autre visage à sa prochaine sortie. Même si la piste fut loin d’être en parfait état au moment de leur course respective il y a deux semaines, Chap Trap et Disco Al (Nareez Emamdee) semblent n’en avoir gardé aucune séquelle. Ils se trouvent toujours dans de belles dispositions, surtout le second, qui devrait désormais monter graduellement en puissance avec des participations plus à sa convenance qui se profilent à l’horizon. Petite mention pour Roman Manner, qui retrouve lentement mais sûrement ses automatismes. Il nous a paru en progrès par rapport aux vendredis précédents.
Subiraj Gujadhur a raison de dire qu’Alberts Day est ce que Tornado Man a été à l’entraînement Rameshwar Gujadhur en 2016. Ce coursier semble avoir retrouvé une seconde jeunesse car il donne l’impression de n’avoir pas souffert de ses deux dernières courses intervenues pourtant en l’espace de sept jours. Il a fait preuve d’une belle aisance sous la selle de Naveen Reegah. Mr Bond (Goomany) a attiré les regards. Resplendissant de santé, il devrait être en mesure d’ouvrir son compteur à sa prochaine sortie. On a aussi aimé la prestation de Bezamod (Sola), qui a paru plus affûté avec deux courses sous les sabots. Declarator, qui a failli causé la surprise à sa dernière sortie, s’est aussi présenté dans une belle forme, alors que Blow Me Away respire toujours la santé.
Speed Limit dans une superbe forme
Marche et trot. C’est le régime auquel est soumis Door Of Deception, de l’entraînement Ricky Maingard, en attendant de passer à une autre étape de sa remise à niveau. Pour rappel, ce cheval avait contracté de sérieux ennuis au tendon. Son compagnon d’infortune, Bandido Caballero, est lui aussi contrarié par des ennuis au pied, mais le régime auquel il est soumis est moins rigide car il est autorisé à faire du canter. En revanche, Speed Limit est dans une superbe forme. Ce cheval a très bien pris sa dernière course où il n’a pourtant pas eu un trajet de tout repos. Il mérite une sérieuse considération à sa prochaine sortie. En revanche, le nouveau Raheed peut davantage progresser.
Du côté de Shirish Narang, les apprentis Ramgopal et Sheik, et le trackrider Paya ont conjugué leurs efforts pour faire travailler les dix-huit chevaux de cette formation. On retiendra principalement la prestation de Gameloft, qui semble dans de belles dispositions actuellement. Jiggery Pokery, qui avait raté lamentablement son départ la dernière fois, a maintenu une excellente condition physique. Mention également pour Red Hot Poker, qui paraît à son meilleur niveau. Par contre, Navistar peut progresser davantage, de même que The Blue Streak. Sunil Bussunt a été sollicité pour le travail de l’imposant Fort Ozark, qui a laissé une belle impression lors de son nice canter.
À l’entraînement Merven, ce sont essentiellement les nouveaux qui se sont exercés. La robe de Beat The Retreat, la meilleure acquisition de cette formation sur le papier, a été tondue, ce qui fait qu’il n’était pas beau à voir. Ses débuts ne sont pas prévus pour bientôt. Talbec nous a aussi paru encore enrobé, alors que Jungle Path a affiché un léger mieux par rapport à la semaine dernière. Marron a regagné le centre après avoir séjourné pendant de longues semaines à Port-Louis. Camille Merven s’est personnellement chargé de faire travailler In The Loop à la longe dans le grand manège. C’est un cheval capricieux qui donne souvent du fil à retordre à ses cavaliers.