Les vêtements d’hiver étaient de sortie malgré le temps ensoleillé au centre Guy Desmarais vendredi dernier. Comme à l’accoutumée, ils étaient une centaine de chevaux à fouler la piste au cours d’une séance marquée par la chute spectaculaire mais fort heureusement sans gravité de Sanish Ramgopal.
Barney Barnato (Teddy Maruthamuthee) était le premier à se présenter en piste sur les coups de six heures du matin. Facile vainqueur à sa dernière apparition, ce sujet de Dynasty semble toujours en pleine possession de ses moyens et devrait encore faire parler de lui cette saison. Castle, la nouvelle unité d’Alain Perdrau, a également tapé dans l’oeil lors de son workout rythmé. Il mérite d’être suivi si jamais sa participation se confirme pour la Duchesse.
En manque de réussite depuis la victoire de Craftsman le 2 mai dernier, Jean-Michel Henry pourrait rebondir avec Glory Boy (Kevin Ghunowa) qui nous a paru dans une condition nettement améliorée. A la faveur du bon engagement, il est capable de ramener une précieuse victoire à son entraînement.  Commodore Pete (Girish Udhin) et Hunting Time (Kevin Ghunowa) ont paru mieux dans leur peau et méritent d’être repris avec confiance. Epicentre et Kruger Millions donnent, eux, l’impression de pouvoir encore s’améliorer, tout comme Papa Joe qui est arrivé en renfort du yard de Shailesh Ramdin.
Les élèves de Shirish Narang se sont essentiellement contentés d’un maintenance work vendredi dernier. Des coursiers qui ont fait leur apparition sur la psite, nous retiendrons Seven Carat, Social Network et Flash Drive qui ont donné entière satisfaction sous la selle de Dinesh Sooful. Lord Wellington (Brandon Louis) a aussi attiré les regards et ses débuts ne sauraient tarder.
Bandido Caballero donne des sueurs froides à Ramgopal
Les protégés de Rameshwar Gujadhur respirent actuellement la santé et ce n’est certainement pas la prestation de Torotino (Naveen Reegah) qui nous fera dire le contraire. Auteur d’une performance moyenne à sa dernière incursion, il semble en mesure de renverser la vapeur la prochaine fois, tout comme Cirac qui nous a paru bien en jambes durant son programme. Un mot également pour Please To Progress qui n’a pas été ménagé par Sachin Chowa lors de son workout.
Les nouvelles sont aussi bonnes du côté de Ramapatee Gujadhur où Brandewyn (Belall Deenath) s’est bien illustré. L’état de sa robe s’est beaucoup amélioré après sa course de rentrée et il devrait mieux se comporter prochainement, tout comme Vettel qui s’est, lui, contenté d’un light canter. Jeanot Bardottier, qui avait fait le déplacement spécialement pour Reim, a dû s’employer pour contenir la fougue de sa monture. On aurait tort de ne pas le considérer à sa prochaine sortie au vu de l’enthousiasme qu’il a affiché.
Comme chaque vendredi, ce sont les coursiers de Ricky Maingard qui ont animé la fin de la séance. S’il n’y a en général pas grand-chose à signaler, tel n’a pas été le cas cette fois avec le chute de Sanish Ramgopal alors qu’il était en selle sur Bandido Caballero. Le Mauricien, qui avait reçu un premier avertissement sans frais de sa monture dans le trotting track, se fit surprendre lors de son light canter. Et le cavalier mauricien doit ici une fière chandelle à son casque qui l’a protégé d’un coup de sabot de l’alezan alors qu’il était toujours au sol. Plus de peur que de mal pour le jockey qui a repris le cours de l’entraînement avec Ted Bassett peu après.