Avec la station nationale qui avait prévu de fortes averses, c’est par un temps très maussade que s’est tenue cette séance du vendredi 21 mars. Sous les yeux attentifs des quelques turfistes qui ont bravé cette météo capricieuse, une centaine de chevaux se sont succédé sur la piste, certains peaufinant les derniers réglages en vue de leurs débuts imminents.
Après avoir réalisé une belle prestation sur le gazon à Port-Louis le mardi précédent (18 mars), Indaba My Children (Sunil Bussunt), deuxième représentant annoncé de l’écurie Gujadhur dans la Duchesse, est retourné à Floréal pour une mise au vert. Dans une très bonne condition physique, ce coursier d’origine australienne, qui est chez nous depuis octobre dernier, s’est littéralement baladé sur trois tours de piste sous les yeux attentifs de Pravin Nagadoo et Uday Gujadhur. Sur sa forme actuelle, Indaba My Children peut légitimement aspirer à jouer les trouble-fête le 5 avril prochain.
La robe luisante de Heist (Nishal Teeha) n’est pas passée inaperçue. Le pensionnaire de l’écurie Rousset semble avoir profité de l’intersaison et le voir évoluer sous un tout autre visage cette année ne surprendrait guère. Son compagnon d’écurie Green Keeper semble s’être refait une santé et son enthousiasme a retenu l’attention des observateurs. Vainqueur de la Coupe d’Or en 2011, le fils de Right Approach mérite d’être suivi pour son retour à la compétition.
Even Chance (Vishnu Ponnen) et Point Of Policy (Vinod Rossick) ont travaillé en binôme et ont tous deux laissé une excellente impression. Si le premier nommé a laissé entrevoir une belle facilité, le second était intenable à son retour aux écuries.
Sands Of Fire prêt pour la reprise
Sands Of Fire (Rehaze Hoolash) a paru dans de meilleures dispositions par rapport au vendredi précédent. Son travail a été du reste suivi avec beaucoup d’attention par Hugues Maigrot. Coursier qui excelle sur la fraîcheur, il se doit d’être suivi pour sa reprise avec la compétition. C’est sous une pluie battante que son compagnon d’écurie Single Tempo s’est exercé. Il a paru dans une forme appréciable.
Vinay Naiko a pris beaucoup de patience avec le nouveau Seneschal. Fils d’Overlord dont les progénitures ont donné satisfaction à Maurice (Cash Lord, Singing Lord ou encore Blue Lord), Seneschal, un two-time winner, fera parler de lui une fois qu’il aura retrouvé ses bonnes sensations. Le Mauricien s’est aussi montré très attentionné avec Prince Paseo qui a paru dans une belle forme en ce début de saison.
Vijay Anand Bundhoo, qui est arrivé assez tot au centre, s’est attelé à faire travailler les nouveaux de son établissement. Il a été vu sur Forest Panther, No Prisoner’s, Our Boy Blake et autre Roving Consort. Si ces chevaux possèdent encore une belle marge de progression, en revanche Adeste Fidelis (Kenny Gustave) semble prêt pour prendre une course. Le hongre bai brun a laissé une excellente impression lors de ses work-outs.
Rudi Rocks (Pravesh Horil) progresse lentement mais sûrement. Cheval de moyennes distances, il a un programme d’entraînement bien établi que son entourage tente de suivre à la lettre. Reste que sa belle santé du moment n’est pas passée inaperçue. Toujours du côté de l’écurie Hurlywood, notons la présence de l’imposant Streetbouncer qui, après quelques apparitions au Champ de Mars, est retourné à Floréal.
La belle prestation de Beacon Flare de l’écurie Serge Henry n’a pas échappé à l’attention de ceux présents. Cet alezan donne l’impression de s’être mieux acclimaté aux conditions locales et sur sa bonne forme du moment, il doit figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes.