Même si 130 chevaux se sont présentés en piste, c’est une séance bon enfant à laquelle on a eu droit vendredi dernier au centre Guy Desmarais. On retiendra principalement les progrès d’Iwiyini qui devrait reprendre la compétition incessamment.
L’alezan de l’écurie Maigrot se trouve actuellement sur une pente ascendante et montrera certainement un meilleur visage à sa prochaine sortie. À noter qu’Iwayini n’a qu’une seule sortie à son actif cette saison à l’occasion de la sixième journée et son entourage lui a donné tout le temps voulu pour bien prendre cette course. C’est un coursier qui, d’une manière générale, excelle sur la fraîcheur. Son compagnon d’écurie Single Tempo (Divij Cowlessur) a, de son côté, conservé ses belles dispositions. Mal piloté a sa dernière apparition, il a les moyens de se faire valoir à sa prochaine sortie.
Just B Brave (Naveen Reegah) qui a désormais deux courses dans les jambes, se rapproche tout doucement de sa meilleure forme. C’est un coursier qui sera utile à son écurie pour la suite de la compétition. Son compagnon d’écurie Santos est dans une superbe forme et sa candidature ce week-end doit être prise très au sérieux. À retenir également les gros progrès de l’imposant Wonder Kid qui semble dans de meilleures dispositions avec deux courses sous la ceinture.
À l’écurie Foo Kune, c’est Ryder Cup (Kenny Gustave) qui a retenu l’attention de par son excellente condition physique. Ce sujet ne cesse de monter en puissance et sur sa forme actuelle, il devrait encore faire sentir sa présence à sa prochaine sortie. Son compagnon d’écurie Twitter (Vijay Anand Bundhoo) n’a pas démérité lors de son travail sur deux tours de piste. Il est dans une forme appréciable. Quant à Yoda Man, il récupère actuellement au centre et n’a pas été bousculé par Vijay Anand Bundhoo.
Celestial Wind de mieux en mieux

Celestial Wind (Girish Udhin), qui a couru en progrès à dernière sortie semble lui aussi sur la bonne voie. Sa robe luisante n’est du reste pas passée inaperçue en ce vendredi matin. À la faveur d’un bon engagement, cela n’étonnerait guère de voir ce petit gabarit prendre une part active à l’arrivée à sa prochaine apparition. En revanche, Stunning Tiger et la nouvelle unité Golden Matador ont encore du chemin à parcourir avant de retrouver leur meilleure forme.
Du côté de l’écurie Gujadhur, c’est Vettel (Sachin Chowa) qui, fidèle à son habitude, a attiré les regards. Très beau à voir, le hongre bai brun s’est contenté d’un travail sur trois tours de piste avant de regagner les écuries. Cash Lord, qui n’avait pas été piloté judicieusement à sa reprise doit être repris par les turfistes car il a sensiblement amélioré sa condition physique. A retenir également la belle forme de Snappy qui ne s’est contenté que d’un travail de maintenance.
Quite Something (Jean-Roland Boutanive) est un beau modèle qui est appelé à bien faire à Maurice. Ce pensionnaire de l’écurie Mahess Ramdin donne l’impression de bien assimiler son programme et ses prestations à Port Louis se doivent d’être suivies. En revanche Roman Express, Social Network et Superfly, arrivés le 27 avril dernier, ne sont qu’au tout début de leur préparation et ne passeront aux choses sérieuses que dans quelques semaines.
À l’écurie Merven, Shanghai Kid (Vinod Rossick) semble reprendre graduellement du poil de la bête et doit être repris à sa prochaine sortie. Si Kruger Rand (Vishnu Ponnen) a laissé une belle impression lors d’un travail sur deux tours de piste, le borgne Fire Curtain (Vinod Rossick) semble loin de son meilleur niveau.
Terminons par les belles prestations de Put Foot Singe (Nabeel Sheik) et Shahruhk (Pravesh Horil) qui ont également retenu l’attention en ce vendredi matin. Le pensionnaire de l’écurie Raj Ramdin semble mieux dans sa peau avec deux courses sous les sabots alors que celui de l’écurie Hurlywood s’est montré à son avantage lors d’un travail axé sur la vitesse. Il respire actuellement la grande forme.