Maxamore est un coursier qui ne devrait pas tarder à visiter la winner’s enclosure à Maurice. Ce pensionnaire de Gilbert Rousset a pleinement profité de sa première course puisqu’il nous a paru moins enrobé. Il arborait aussi une meilleure robe. Soigneusement entraîné par Nishal Teeha en ce vendredi matin, il mérite une sérieuse considération dès sa prochaine tentative. Pour rappel, ce fils de Greys Inn n’était pas passé inaperçu à ses débuts, quand il avait pris la 3e place à 1,50L de son compagnon d’entraînement Glen Coco malgré le fait de s’être montré green dans la dernière ligne droite. Tout aussi au point physiquement, Executive Power est un nom qui devrait figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes. Ce coursier respire la santé actuellement. On retiendra par ailleurs la belle forme de Mount Fuji, Steal A March et autre Gharbee, qui sont capables de (re)faire parler d’eux à la faveur d’engagements bien choisis.
Jean-Michel Henry a suivi avec beaucoup d’attention le travail de Jambamman (Boutanive). Pour rappel, ce compétiteur n’avait pas été ridicule pour son retour à la compétition lors de la 14e journée. Aligné sur 1500m, une distance un tantinet trop longue pour ses aptitudes, il avait terminé tout aussi fort que Black Tractor pour s’octroyer le deuxième accessit. Cette course lui a fait du bien puisqu’il nous a paru dans de meilleures dispositions. Après avoir découvert le Champ de Mars, le nouveau Street Boy est retourné à Floréal poursuivre sa préparation. Il possède de toute évidence une belle marge de progression. Fidèle à son habitude, Ernie a attiré les regards de ceux présents. Ce puissant alezan a maintenu une belle forme et ce n’est sûrement pas sa palefrenière Brinda Nandkishore qui nous dira le contraire.
Seulement deux pensionnaires se sont exercés du côté de Raj Ramdin. Il s’agit de Spin A Coin et Blunderbuss. Ce dernier a été l’auteur d’une excellente prestation sous la selle de Sachin Chowa, ce lui laisse supposer que sa première course (14e) lui a fait beaucoup de bien. Quant à Spin A Coin, il n’est pas impossible qu’il cache un problème car il nous a paru loin de sa meilleure forme.
Criss Cross Man à son meilleur niveau
Ramaas, qui avait eu une course des plus dures à sa dernière incursion (13e), semble s’être bien remis de cette mauvaise expérience. Il nous a paru en progrès sous la conduite de Naveen Reegah et ses prestations à Port-Louis méritent d’être suivies. C’est un coursier qui vaut plus que ce qu’il a démontré jusqu’ici. Son compagnon d’entraînement Al Firenze mérite également la considération à sa prochaine tentative. Méthodiquement entraîné tant à Port-Louis qu’à Floréal, ce coursier aura des arguments à faire valoir avec sa bonne forme du moment. Belong To Me, qui avait terminé le plus fort à sa dernière sortie (35.12), a regagné le centre pour une mise au vert. Il s’est contenté de l’essentiel avant de regagner les écuries. Jolie Roger peut davantage améliorer l’état de sa robe.
À l’entraînement Merven, les débuts de Talbec ne sauraient tarder. Ce coursier était plein d’allant lors de son travail, à tel point que Vinod Rossick a eu du mal à l’arrêter. Criss Cross Man (Ponnen) est dans une forme splendide. On le voit se racheter à sa prochaine sortie. Autre sujet qui mérite qu’on s’y attarde sur sa prochaine candidature, Bridegroom Bertie, qui nous a paru dans une belle condition physique.
Varational, qui n’a rien fait de mauvais depuis ses débuts au Champ de Mars, est actuellement à son meilleur niveau. Sur sa forme actuelle, ce coursier d’Alain Perdrau aura des arguments à faire valoir à son prochain engagement. Son compagnon d’entraînement Nordic Warrior respire la santé. Ce coursier semble avoir atteint sa meilleure forme. Alpha Pegasi est un coursier à la santé précaire. Il a été pour l’essentiel maintenu sur la fraîcheur.
Finalement, à l’entraînement Amardeep Sewdyal, c’est Brave Leader qui a laissé la meilleure impression. Ce coursier mérite d’être suivi, d’autant que les Racing Stewards sont d’avis qu’il avait de la place pour mieux faire à sa dernière sortie. La robe du nouveau Chosen Path a été tondue, ce qui fait qu’il n’était pas beau à voir. Il s’est toutefois bien comporté lors de son travail sous l’oeil avisé de Philippe Henry.