Le centre Guy Desmarais avait été copieusement arrosé la veille et la piste, boueuse par endroits, ne se prêtait pas à des galops poussés de la part de la centaine de coursiers qui sont sortis en piste. Au cours d’une séance assez terne mais marquée par la présence d’une équipe de tournage du Japon pour une publicité vantant les mérites d’une boisson alcoolisée au pays du soleil levant, c’est surtout la présence de Matthew Palmer, nouveau jockey de l’entraînement Sewdyal, qui a retenu l’attention des inconditionnels du centre.
En selle depuis jeudi dernier, Matthew Palmer n’avait pas de monte pour le compte de la 2e journée et il a, semble-t-il, profité de cette période d’inactivité pour mieux faire connaissance avec le centre de Floréal, où il a été aperçu sur plusieurs coursiers de son yard, notamment Var’s Dream, Sheer Trouble mais surtout Victory Team, qui nous a une nouvelle fois laissé une très bonne impression. On ne saurait conseiller aux turfistes d’avoir un oeil sur lui pour son baptême du feu au Champ de Mars.
Après ses malheurs dans la Duchesse, Hard Day’s Night (Naveen Reegah) s’est offert un petit séjour à Floréal et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a gardé aucune séquelle de cette course. Sa candidature mérite donc d’être reprise avec confiance à son prochain engagement. Toujours du côté du King Of Long Shots, nous avons bien apprécié l’état de forme de Seven Fountains, qui donne l’impression de retrouver petit à petit ses moyens. Idem pour Jolie Roger, que les turfistes n’ont plus revu en piste depuis ses débuts le 22 octobre dernier. Une mention également pour Olive Garden, une nouvelle unité qui nous a bien plu lors de son canter sous la selle de l’apprenti Adarsh Dhurun.
Arrivée des nouveaux Merven
Les pensionnaires de l’entraînement Jones commencent à trouver leur rythme, pour preuve les accessits remportés par The Tripster et Antwerp lors de la deuxième journée. Noordhoek Ice, qui a rejoint le yard de Simon Jones durant l’intersaison, semble en mesure de se montrer sous un tout autre visage cette année, surtout qu’il se retrouve à présent dans une valeur plus conforme à ses aptitudes. Rumbullion et Suzie’s Arrow sont également à suivre du côté de cette formation en ce début de saison.
Patrick Merven pourra compter sur du sang neuf cette année avec l’apport d’une quinzaine de nouveaux. Ceux arrivés dans le contingent du 5 mars ont ainsi fait leurs premiers pas au centre Guy Desmarais le mercredi précédent et ils étaient de nouveau de sortie vendredi dernier. Parmi la ribambelle d’alezans importés cette année, nous avons retenu les noms de Global Flyer, Gstaad, Belenos et Marron, qui nous ont tous semblé dans une forme appréciable avant même que ne débute les choses sérieuses pour eux.
Malgré la piste boueuse, Moonlight Runner (Nitish Oodith) était affublé de pacifiers lors de sa sortie en piste. Doté d’un certain potentiel, cet alezan mérite qu’on lui accorde une nouvelle chance malgré une course de rentrée difficile. Une fois de plus, What’s News (Sunil Bhundoo) a été celui qui nous a laissé la meilleure impression du côté du yard de Vincent Allet et son nom doit figurer en bon ordre dans le répertoire des turfistes. Du côté de l’entraînement Gujadhur le gros abcès sur la hanche gauche de Indaba My Children n’est pas passé inaperçu mais les nouvelles sont plus réjouissantes pour Kemal Kavur (Nareez Emamdee) notamment. Au risque de nous répéter, ce fils de Warm White Night aura de sérieux arguments à faire valoir à sa course de rentrée.