Contrairement à la semaine précédente, c’est par un temps ensoleillé que s’est déroulée la séance du vendredi 8 mai. S’ils étaient une centaine de coursiers à fouler la piste du centre Guy Desmarais sous les regards des habitués, la présence de Sherman Brown n’est pas passée inaperçue, la première cravache de Shailesh Ramdin venant sans doute jauger l’état de forme de ses futures montes.
C’est Ruby King qui a donné le coup d’envoi aux alentours des six heures. L’alezan, qui a couru en deça des espérances à sa dernière incursion, est toujours dans de bonnes dispositions et aura à coeur de se racheter à son prochain engagement. Les prestations de Double Dash et Fire Curtain ont aussi attiré les regards, les deux élèves de Patrick Merven s’acquittant avec brio de leur tâche sous la selle de l’apprenti Rossick. Si Bobby Bear s’est contenté de l’essentiel, Supersonic Sam s’est , en revanche, dépensé généreusement sous la conduite de Vishnu Ponnen. Il mérite d’être suivi.
Sherman Brown, qui est arrivé au centre vers 7h40, aura apprécié la belle santé affichée par les pensionnaires de son entraînement. Nous ferons ainsi mention de la belle prestation d’Al Romanov (Vinay Naiko) qui ne semble plus très loin de son retour à la compétition. Il a donné entière satisfaction lors de son passage sur la piste, tout comme Carson City et Apple Pie qui a parcouru trois tours de piste au light canter. Ryder Cup (Vijay Anand Bundhoo) a, pour sa part, été maintenu sur sa fraîcheur.
Wind Glider sur la montante

Après un début poussif, l’entraînement Gujadhur se rapproche petit à petit de son rythme de croisière. Ses protégés n’ont ainsi pas manqué d’attirer les regards, à commencer par Wind Glider qui s’est distingué lors de son workout. Quatrième derrière Apple Pie pour sa course de rentrée, il devrait faire parler de lui à son prochain engagement si les circonstances lui sont favorables. Les récents vainqueurs que sont Bulsara et Blood Buccaneer se portent toujours comme un charme tandis que Zambezi Torrent (Belall Deenath) nous a paru dans de meilleures dispositions.
Tiger Master est le coursier qui nous a tapé dans l’oeil du côté de Raj Ramdin, et ce pour la deuxième semaine consécutive. A la faveur du bon engagement, il est capable d’ouvrir son compteur, pour preuve son travail de bonne facture réalisé sous la selle de Sachin Chowa. Lancewood (Nabil Sheik) s’est également fait remarquer alors que King Fahiem (Brandon Louis) a promptement retrouvé les pistes après avoir saigné à l’issue de sa dernière course qui remonte au 2 mai dernier.
La deuxième victoire de la saison se fait toujours attendre pour Randhir Pertaub. Ses pensionnaires ont ainsi été soumis à un travail intense sous la conduite de l’apprenti Oodith. De ceux-là, nous avons apprécié le travail de bonne facture réalisé par la nouvelle unité Gameloft qui devrait avoir droit à son baptême du feu incessamment. Oceans Edge et Rulerofmyheart se sont aussi bien tiré d’affaire lors de leur progamme.
L’intensité des séances d’entraînement est montée d’un cran du côté de Rameshwar Gujadhur. Martin (Stephan Azie) a ainsi livré une belle prestation, tout comme Viento Magico (Naveen Reegah) qui s’est bien défendu à ses débuts  face à Kremlin Captain. Avec Top Of The Chocs, il mérite de figurer en bon ordre dans le répertoire des turfistes.
En manque de réussite depuis trois journées, Ricky Maingard pourra compter sur Chinese Gold (Mayeven Chinapiel) pour relancer la machine. Tigre Libre, Solar Captain et Ted Bassett nous ont aussi laissé une belle impression.