Cette séance a été marquée par la présence de Ricky Maingard et Rye Joorawon, deux figures de proue de ce début de saison que les inconditionnels du training au centre Guy Desmarais sont peu habitués à voir à Floréal. Renseignements pris, il nous revient qu’ils ont souhaité constater de visu le degré de forme de leurs nouveaux pensionnaires arrivés au début du mois d’avril et qui foulaient la piste en sable du centre pour la première fois ce matin-là après vingt jours de quarantaine. Ils sont Parachute Man, une acquisition faite avec comme objectif le Maiden, Duke The Duke et le prometteur Speed Limit. Ce duo a été par la suite rejoint par Nicolas Dupavillon, qui est le responsable de l’entraînement des chevaux cet établissement à Floréal. Ricky Maingard a ensuite convié son staff à une petite réunion au sein de son yard avant de quitter le centre sur le coup de 9h45. Hormis les nouveaux, le trio Maingard-Dupavillon-Joorawon avait l’air d’être très satisfait des dispositions actuelles de Tigre Libre, Rebel’s Game ou encore Straight Jab qui a paru plus en verve avec une course sous les sabots.
Nishal Teeha a travaillé tour à tour Scotsnog et Night In Seattle de l’entraînement Rousset. Le premier nommé a travaillé sa vitesse tandis que le second a débuté son parcours timidement avant de terminer au strong canter. À ce stade, Scotsnog semble prêt pour la grande échéance mais on constatera que Night In Seattle a beaucoup progressé ces dernières semaines. Quant à King’s Knight, qui figure aussi dans les entrées pour la Duchesse, il s’est contenté que d’un light canter sous la conduite du jeune Rahul Beeharry. Toujours du côté du même établissement, on retiendra la très belle forme de New Star, qui sera plus percutant à sa prochaine sortie, et Karraar, qui semble avoir très bien encaissé sa course de la 4e journée.
Christian Lafraisière et son Dark Avenger
En sus de la présence de Ricky Maingard et Rye Joorawon, on a noté celle de Christian Lafraisière qui, pour rappel, a effectué son retour au Champ de Mars au sein de l’écurie Jean-Michel Henry. Interrogé quant à sa présence au centre, M. Lafraisière nous a confié qu’il a voulu voir la prestation de son poulain Dark Avenger (Brandon Louis) qu’il possède « en partenariat avec d’autres copains ». Le hongre bai brun au modèle attirant fait partie du contingent arrivé le 11 mars et n’en est qu’au tout début de sa préparation. Produit de Western Winter, il a réussi une assez bonne carrière en Afrique du Sud avec une victoire et huit accessits à son actif. Son compagnon de box Scorecard (Alvinio Roy) n’abore pas une belle robe. Il n’est pas impossible qu’il ait mal pris sa dernière course. En revanche, Don’t Tell Mama (Girish Goomany) est proche de forme optimale. Elle a donné entière satisfaction lors de son travail sous les yeux attentifs de son entourage.
Du côté de l’écurie Rameshwar Gujadhur, le récent vainqueur Blow Me Away (Naveen Reegah) a progressé davantage. Quant à Mr Leyend, il a amplement bénéficié de sa première course. Il sera un adversaire coriace à sa prochaine sortie. Chosen Dash a pour sa part eu un travail axé sur la vitesse.  Il semble prêt pour ses débuts.
L’entraînement Merven n’a pas beaucoup d’anciens au centre actuellement et ce sont plutôt les nouvelles unités que Vinod Rossick et Vishnu Ponnen se sont attelés à faire progresser. Elles sont The Tripster, Guilty As Charged, Sir Earl Grey, Bono Vox, Bikini Billy, Colonel Bling et Red China. Toujours est-il qu’on retiendra la belle prestation de Donnie Brasco (Vinod Rossick), qui peut très bien faire oublier sa déconvenue de la 2e journée.
Terminons par l’excellente condition de Kurundu. Ce hongre bai de 4 ans a pleinement profité de sa course de rentrée et sur sa forme actuelle, il aura des arguments à faire valoir à sa prochaine sortie. Il est le «Gujadhur» qui a laissé la meilleure impression en ce vendredi matin.