La bise hivernale était de nouveau au rendez-vous lors de cette séance qui a vu la participation d’une centaine de coursiers sous le regard de quelques habitués du centre Guy Desmarais. Si les pensionnaires de Rameshwar Gujadhur donnent l’impression d’avoir conservé leurs belles dispositions, ce sont bel et bien les élèves de Patrick Merven qui ont volé la vedette de par leurs prometteuses prestations.
C’est Mighty Lion qui a ouvert le bal aux alentours de 6h15. L’alezan n’a pas vraiment été de la fête depuis le début de saison, mais il jouit toujours d’une belle condition et devrait faire parler de lui si son entourage parvient à lui trouver le bon engagement. Skippyjon Jones respire aussi la santé, lui qui est dans l’attente de sa prochaine participation. Mais c’est sans conteste le travail de Shanghai Kid (Vishnu Ponnen) qui a retenu l’attention ce vendredi. Le bai brun ne s’est, en effet, épargné aucune peine, à la grande satisfaction de Camille Merven. Il mérite sérieuse considération à sa prochaine sortie, tout comme Fire Curtain et Why Worry qui ont tapé dans l’oeil lors de leurs workouts.
Les semaines à venir devraient aussi être intéressantes du côté de Rameshwar Gujadhur si l’on se fie aux prestations de ses protégés. Le récent vainqueur qu’est Scorecard se porte toujours comme un charme tandis que Siddharth et Posse Comitatus ne semble avoir gardé aucune séquelle de leur dernière incursion. Ils se sont, du reste, contentés de l’essentiel sous la conduite de l’apprenti Reedhoye. Torotino, Captain Magpie et Mr Leyend sont les autres coursiers à avoir laissé une belle impression du côté de cet entraînement.
Julie Dupavillon aux petits soins avec Counts Rocket

L’épouse de Nicolas Dupavillon s’est attelée, pour la deuxième semaine consécutive, à la rééducation de Counts Rocket à Floréal. Pour rappel, ce sujet de Count Dubois s’était montré très ardent lors de sa participation dans la Duchesse il y a trois semaines et il s’est longuement exercé dans le grand manège et le trotting track avant de se dégourdir les jambes sur la grande piste. Parmi les autres coursiers qui se sont bien illustrés pour Ricky Maingard, retenons Chinese Gold, Tube Wave et Ted Bassett sous la conduite de Sanish Ramgopal et Phiri E Kwatile, Elite Class et Straight Jab qui étaient, eux, confiés à Mayeven Chinapiel.
Shailesh Ramdin a retouvé le sourire à l’issue de la 12e journée avec le triomphe de Dream In Combat et il pourra compter sur Apple Pie pour essayer de décrocher sa prochaine victoire. Ce grand cadre n’a pas eu le même rayonnement à sa dernière sortie quand il fut obligé de mener les débats, mais il devrait être en mesure de se racheter prochainement, tout comme Carson City qui semble sur la montante. Si Benjamin Brush et In To Beep se sont contentés d’un light canter, Royal Performer s’est, en revanche, bien dépensé sous la selle de Vinay Naiko et mérite d’être suivi lors de sa prochaine participation. Captain Firth et Bataan nous ont, eux, paru dans une forme stable.  
Tous les coursiers de Ramapatee Gujadhur se sont exercés avec l’apprenti Deenath sur le dos à l’exception de Torero qui était, lui, confié à Sachin Chowa. Silver Bluff et Headstrong Harry n’ont ainsi rien perdu de leur superbe après leur dernière sortie victorieuse tandis qu’Evergreen, Urbi Et Orbi et Cash Lord auront des arguments à faire valoir lors de leurs futurs engagements. Bastille Day a été, par ailleurs, le dernier coursier à faire son apparition sur la piste vendredi dernier.