On a eu droit à une séance plutôt animée en ce vendredi 23 octobre avec plusieurs chevaux qui ont tapé dans l’oeil et qui méritent d’être suivis en cette fin de saison.
C’est le cas de Social Network qui est actuellement dans une forme éblouissante. L’élève de Randhir Pertaub n’a pas fait dans la demi-mesure sous la selle de Vishnu Ponnen et sera un des chevaux à suivre ce samedi s’il est aligné. Son compagnon de box Esteco, qui a couru en net progrès à sa dernière tentative, a conservé ses belles dispositions et peut espérer terminer l’année sur une belle note. Pageantry (Nitish Oodith) a paru très au point physiquement. Il doit lui aussi figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes.
L’entraînement Shailesh Ramdin qui s’est fait discret ces derniers temps, possède en Bright And Blue (Kenny Gustave) un coursier qui peut lui permettre de se rappeler aux bons souvenirs de ses partisans. Ce cheval respire la santé en ce moment et il était au pas de danse à son retour aux écuries. Lucky Valentine semble remis de ses pépins de santé et son travail a été suivi avec beaucoup d’attention par Simon Jones. L’Australo-Mauricien s’est aussi montré très attentif à la prestation de Polar Palace qui toutefois donne l’impression de pouvoir progresser davantage.
Du côté de l’écurie Allet, c’est Freedom qui a laissé la meilleure impression. Le hongre bai brun s’est montré appliqué lors de son travail sous les ordres de Sunil Bhundoo. Ses compagnons de box, Streetbouncer et Cinchona semblent avoir très bien pris leurs dernières courses. Il sont toujours dans de belles dispositions.
Gameloft affûté
 
L’entraînement Narang, autre établissement en sursis mais qui ne devrait pas tarder à satisfaire les critères imposés par le Mauritius Turf Club, aura une belle à jouer avec Gameloft qui a paru sur une pente ascendante. Lividus a été l’auteur d’un travail plaisant sous la conduite de Sachin Chowa. De son côté, Wing Man s’est montré très entreprenant sous la selle de Kevin Ghunowa. Il est à suivre. Quant à Arabian Empire, il nous a paru dans une condition améliorée.
Chez l’entraînement Jean-Michel Henry, on peut dire que Shoddy Nick a profité de sa dernière course comme l’atteste l’état de sa robe qui s’est beaucoup amélioré. Hunting Time suait quelque peu au niveau de l’encolure à son retour aux écuries. Mais physiquement, on ne peut rien lui reprocher. Right To Tango a axé son travail sur la vitesse. A noter qu’il a bénéficié d’une mise au vert au centre après sa dernière course qui remonte à la 23e journée.
À l’écurie Gujadhur Evergreen semble avoir conservé sa très belle forme. Fidèle à son habitude, Ek Tha Tiger (Belall Deenath) avait fière allure à son retour aux écuries. Travail en binôme pour Wind Glider (Jameer Allyhossain) et Dustan (Belall Deenath) sur trois tours de piste. Le deuxième nommé paraîssait très fresh et son cavalier a eu toutes les peines du monde à le maîtriser. Quant à Vettel, on dirait qu’il était dans une robe de mariée.
Wonderlaine (entraînement Rousset) s’est montré très récalcitrant, donnant du fil à retordre à l’apprenti Oodith. Le toujours vert Seeking Angelo est actuellement à son meilleur niveau. Il peut briguer une autre victoire d’ici à la fin de la saison. Mojo G prépare activement son retour à la compétition. Ce cheval progresse lentement mais sûrement et ses prestations à Port-Louis se doivent d’être suivies.
Cette séance a pris fin avec la prestation de Sheriff Marshall, mis à la retraite par l’entraînement Vincent Allet en début de saison mais qui a rejoint, depuis deux semaines, les rangs de Rameshwar Gujadhur.