Une fois n’est pas coutume, c’est sur une personne, pour ne pas dire une personnalité, et non sur un équidé que l’attention a été braquée vendredi dernier (ndlr : 16 juin) au centre Guy-Desmarais. En effet, la présence de Philippe Henry, que l’entraîneur Amardeep Sewdyal a enrôlé en tant que Stable Supervisor, n’est pas passée inaperçue. L’ancien Top Trainer, qui avait pris ses fonctions depuis lundi, est arrivé très tôt au centre et a assuré la supervision des chevaux avec tout le professionnalisme qui le caractérise, le temps qu’Amardeep Sewdyal le rejoigne en provenance de Port-Louis. Très pointilleux et sérieux dans son approche, Philippe Henry n’a rien laissé au hasard, supervisant le travail des chevaux tout en s’assurant que la mécanique soit bien huilée. Les chevaux à suivre sont Victory Team, Var’s Dream, Villa Le Blanc (qui vient d’intégrer ce yard) et Moi Power, dont la dernière course mérite d’être ignorée.
Avec 18 chevaux, l’entraînement Shirish Narang est celui qui a envoyé le plus grand nombre de quadrupèdes sur la piste. Sous les yeux de leur entraîneur dont la présence au centre a été remarquée, les Kimberley, Baron Bellet, Seven Carat et autre Red Hot Poker se sont tous montrés à leur avantage et méritent de figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes. Racing For Fun n’arbore pas une belle robe et donne l’impression de pouvoir progresser davantage. En fin de séance, Shirish Narang et son bras droit Benoît Espitalier-Noël ont été rejoints par le jockey Robert Khathi, qui a observé avec attention la prestation de Burg et du nouveau The Great Victory.
Même s’il n’a pas réussi une carrière exceptionnelle en Afrique du Sud, Galtero est un joli modèle qui sera utile à Simon Jones une fois qu’il aura retrouvé ses automatismes. Son compagnon d’entraînement Do Be Snappy n’a pas été bousculé. Il peut encore améliorer l’état de sa robe. Montante et Brachetto, les deux récents vainqueurs de cette formation, affichent une forme stable.
Guilty As Charged et Fortissimo en rééducation
On n’a pas chômé en ce vendredi matin du côté de l’entraînement Merven avec une quinzaine de chevaux se présentant en piste. Chez les nouveaux, on met la dernière touche en ce qu’il s’agit de leur préparation de base avant qu’ils ne passent à une autre étape à Port-Louis. À ce titre, la progression des Gstaad, Global Flyer et autres Tanjiro mérite d’être suivie. Chez les anciens, Seven League Boots a maintenu une belle forme, alors que Kentucky Bluegrass semble avoir atteint maintenant son meilleur niveau. En fin de séance, Fortissimo et Guilty As Charged ont été laissés à l’air libre dans le grand manège, sous les yeux attentifs de Camille Merven. Le but est de les faire se changer un peu les idées. Ils sont actuellement en phase de rééducation et ce n’est pas de sitôt qu’on les reverra en compétition.
Pendant que Guilty As Charged et Fortissimo s’en donnaient à coeur joie, Answeringenesis (Bheekary) préparait son prochain engagement. Dernier cheval à s’exercer lors de cette séance, l’élève de Preetam Daby nous a paru dans d’excellentes dispositions. Son compagnon d’entraînement Emaar respire la santé, de même que Greatfiveeight, qui n’a gardé aucune séquelle de sa dernière sortie.
À l’entraînement Gujadhur, c’est Cape Horn qui a fait la meilleure impression. Ce cheval respire la santé et il n’est pas impossible que son entraîneur aille lui trouver un autre engagement plus tôt que prévu. À retenir également la belle forme de Without A Doubt, qui aura des arguments à faire valoir à sa prochaine sortie, et Disco Al, qui mérite une sérieuse considération sur un parcours plus à sa convenance.
Finalement, chez Rameshwar Gujadhur, deuxième entraînement à avoir fait travailler le plus grand nombre de chevaux (17), c’est Blow Me Away et Five Star Rock qui ont retenu l’attention. Véritable machine à courir, l’alezan a maintenu une belle condition physique. Comme mentionné dans notre dernière édition, Five Star Rock ne peut être mieux physiquement. Al Firenze, qui a bénéficié d’un petit break après sa dernière course, arbore une belle robe. Quant à Hard Day’s Night, After Midnight et Seven Fountains, ils affichent une forme inchangée.