Avec au minimum un galop de course dans les jambes, plusieurs chevaux commencent à se rapprocher de leur forme optimale. C’est le constat qui en découle à l’issue de cette séance tenue par un temps splendide et marquée par la présence de Robbie Burke et de Vincent Allet.
Auteur de deux victoires en autant de sorties cette saison, Tandragee fait partie des coursiers qui ont tapé dans l’oeil en ce vendredi matin. L’alezan de l’écurie Gujadhur a paru dans une forme splendide sous la selle de Sachin Chowa et prépare avec beaucoup de sérieux le Barbé qui sera couru le 1er juin prochain. Sur sa forme actuelle, le deuxième partant de la casaque bleu électrique et écharpe rouge sera un strong factor dimanche prochain et sa candidature ne doit pas être prise à la légère. Bulsara, qui sera le porte-drapeau de l’écurie dans ladite course n’a pas été en reste sous les ordres de Sunil Bussunt et devrait lui aussi animer la dernière ligne droite dimanche prochain.
Lion’s Print (Vinod Rossick) n’a rien perdu de sa superbe et a paru très à l’aise lors de son travail sur deux tours de piste. Son compagnon d’écurie Owls Do Cry a démontré des progrès sensibles et ses prestations à Port-Louis se doivent d’être suivies. En revanche, Amber Palace (Vishnu Ponnen) n’a pas impressionné lors d’un travail axé sur la vitesse.
C’est aux alentours de 7h30 que Vincent Allet est arrivé au centre et a suivi avec beaucoup d’attention les prestations de Blue Lord (Nishal Teeha), Shakleton (Vinay Naiko) et Mighty Fine (Dhiraj Ramburn). Si la robe des deux premiers nommés ont paru assez ternes, en revanche Mighty Fine a maintenu une très belle condition. Il en est de même pour Dunraven (Nishal Teeha) qui est définitivement sur une pente ascendante. À retenir également la belle prestation d’Isipho dont la dernière contre-performance mérite d’être ignorée.
Burke patient avec Skywalk Luke

Trente minutes plus tard ce fut au tour de Robbie Burke d’arriver au centre. L’Irlandais n’a pas chômé car il a fait travailler pas moins huit chevaux dont Bandido Caballero et Elusive Love, deux nouveaux qui viennent tout juste de terminer leur période de quarantaine. Le triple jockey champion a aussi pris beaucoup de patience avec Skywalk Luke qu’il a fait trotter pendant le longues minutes dans le grand manège. Beaten favourite à sa dernière apparition, Skywalk Luke mérite d’être repris ce samedi car il a paru dans une forme irréprochable. Count Emmunuale, qui n’avait pas bien pris sa rentrée victorieuse, retrouve petit à petit ses automatismes et s’est montré à son avantage lors de son passage sur la piste. Quant à Mr Wolf, sa robe luisante laisse à penser qu’il est prêt pour sa reprise.
Chez l’écurie Hurlywood, si Dreams Come True a paru dans une belle forme, c’est The Sneaker (Pravesh Horil) qui a laissé la meilleure impression. Le bai brun a mis à son crédit un travail de bonne facture sur deux tours de piste et ses prestations port-louisiennes doivent être closely monitored par les turfistes.
Les pensionnaires de l’écurie Rameshwar Gujadhur n’ont aussi pas été en reste. Doivent figurer en bonne place dans le répertoire des turfistes: Unbridled Joy, Winged Captain qui à l’image de Cirac à son avant-dernière sortie, n’a pas été piloté judicieusement. Ravatak et Santos qui ont conservé leur belles dispositions. Annaconda Moon (Naveen Reegah) pour sa part donne l’impression de pouvoir progresser davantage.
Du côté de l’écurie Foo Kune, on retiendra l’excellente prestation de la paire Carcassonne-Golden Sheik. Le premier nommé se trouve dans une condition nettement améliorée avec une course sous les sabots. Rum Tum Tugger (Vijay Anand Bundhoo) a aussi tapé dans l’oeil en ce vendredi matin et ne devrait pas tarder à renouer avec la compétition.
Enfin, l’écurie Serge Henry peut nourrir des ambitions légitimes avec Donnie Brasco (Rehaze Hoolash) dont la très belle condition physique n’est pas passée inaperçue.