Malgré le beau temps qui a prévalu, la séance du vendredi 10 juillet fut assez calme dans son ensemble avec un peu moins d’une centaine de coursiers qui ont fait leur apparition en piste. Très peu de galops poussés étaient au programme mais cela n’a pas empêché les élèves de Ramapatee Gujadhur de se distinguer à l’instar de Van Der Scaler qui nous a paru mieux dans sa peau.
Ce sujet de Stronghold n’avait pas eu la partie facile il y a quinze jours quand il s’est mesuré à des adversaires bien plus aguerris. Même s’il avait eu un parcours difficile ce jour-là, il semble avoir très bien pris cette course. A la faveur du bon engagement, il devrait montrer un meilleur visage et mérite qu’on lui accorde une nouvelle chance. O’Chee Pan, qui est invaincu cette saison, respire toujours la santé, tout comme Cash Lord et Wind Glider qui devraient avoir des arguments à faire valoir très prochainement. Ils se sont tous exercés sous la conduite de l’apprenti Deenath.
C’est Alvino Roy qui était à la manouevre du côté de l’entraînement Allet. Il n’a ainsi donné aucun répit à Prince Paseo lors de son travail alors que Dunraven semble avoir conservé ses belles dispositions. Joyful – fraîchement tondu – et Earthwind’nfire ont également été soumis à un travail intense sur trois tours de piste. En l’absence de Vinay Naiko, ce sont les apprentis Ramburn et Gustave qui se sont chargés de faire travailler les coursiers de Shailesh Ramdin. Parmi ceux qui ont brillé, notons les belles prestations de No Prisoners et Roving Consort qui devraient être utiles à leur entourage lors de leurs prochains engagements.
Prince Of  Wings en pleine forme

Les pensionnaires de l’entraînement Merven n’étaient pas en reste non plus, à l’instar de C Major qui a déployé ses belles foulées sous les ordres de Vishnu Ponnen. Aligné sur sprint la dernière fois, l’alezan devrait se montrer plus percutant sur un parcours plus en accord avec ses réelles aptitudes la prochaine fois. Victorieux lors de sa dernière incursion, The Pieman (Vinod Rossick) n’a rien perdu de sa superbe et s’est contenté de l’essentiel lors de son passage sur la grande piste. Prince Of Wings (Vishnu Ponnen), qu’on n’a plus revu depuis la 4e journée, n’a pas souffert du manque de compétition. Il a, du reste, tapé dans l’oeil quand il s’est présenté en piste.
Du côté de l’entraînement Rousset, c’est le travail de maintenance qui a été priviligié, comme c’est presque souvent le cas les vendredis. On a ainsi pu constater qu’Everest, Max Rapax et New Star jouissent toujours d’une belle condition, comme en témoignent leurs prestations dans le trotting track sous les ordres de l’apprenti Coret, tout comme Smitten et Bronco Buster qui étaient confiés à Nishal Teeha. Randhir Pertaub devrait, lui, pouvoir compter sur Gameloft et son valeureux Absalom pour retrouver le box des vainqueurs après une longue traversée du désert.
Si Spin A Coin (Nabil Sheik) n’a pas été bousculé lors de son programme, tel ne fut pas le cas pour Mr Oshkosh et Port Albert qui se sont bien dépensés sous la selle de Jessen Vyapooree qui était à nouveau au centre Guy Desmarais vendredi dernier. Il n’y avait pas vraiment de galops poussés au programme pour les élèves de Rameshwar Gujadhur mais cela n’a pas empêché Viento Magico, Seven Fountains et Chequer de se distinguer lors de leurs canters. Ils méritent tous de figurer en bon ordre dans le répertoire des turfistes.