Les conditions climatiques furent loin d’être idéales pour l’entraînement des chevaux vendredi dernier à Floréal avec un temps glacial et pluvieux et une piste à la limite du praticable par endroits. Ce qui fit que le plan de travail des différents entraîneurs s’est vu chamboulé, leurs protégés ne pouvant travailler vite. C’est du reste ce qu’a laissé entendre un stable supervisor d’un établissement en forme en ce début de saison.
Mais les caprices du temps n’ont pas empêché certains compétiteurs de se dévoiler à l’image de Viento Magico, de l’entraînement Rameshwar Gujadhur, qui nous a paru sur une pente ascendante. Ce coursier, faut-il le rappeler, avait saigné à sa course de rentrée lors de la 2e journée et a été mis au repos au centre. Le moins que l’on puisse dire c’est que cette mise au vert lui a été bénéfique car il commence à retrouver petit à petit ses bonnes sensations. Il est conseillé aux turfistes de suivre son travail à Port Louis pour avoir une meilleure idée de sa progression. Son compagnon d’entraînement Seven Fountains semble avoir maintenu sa très belle forme. Il n’a pas été quitté des yeux par Dario Basset-Rouget. Fidèle à son habitude, Chosen Dash s’est montré a son avantage tandis que Torotino (Ashik Oogur) se trouve actuellement dans une forme splendide.
Comme mentionné dans notre dernière édition, certains pensionnaires de l’entraînement Narang respirent la santé actuellement. Ce vendredi, ce fut au tour de Lividus (Nabil Sheik), Montante (Sanish Ramgopal) et Racing For Fun, qui pourtant était en action une semaine plus tôt, de faire étalage de leur belle santé. Quant au prometteur Split The Breeze (Kevin Ghunowa), il progresse à son rythme. Coursier de valeur, ce n’est pas dans l’intention de son entourage de le brusquer.
Il en est de même pour le crack annoncé de l’entraînement Gujadhur Bouclette Top (Avishek Seeburn) qui n’est qu’au tout début de sa préparation. Ancien pensionnaire d’Alec Laird, ce five-time winner a couru en excellente compagnie en Afrique du Sud. Il devrait faire parler de lui une fois qu’il aura atteint son meilleur niveau. Après sa belle victoire de la 7e journée, Roman Manner a été envoyé au centre pour la récupération. Il est toujours dans de belles dispositions de même que l’autre récent vainqueur Mount Hillaby.
Présence remarquée de Jeanot Bardottier
Jeanot Bardottier prépare activement son retour à la compétition qui, pour rappel, est prévu pour la 11e journée. Pour être au point physiquement, l’ancienne cravache de l’entraînement Gujadhur ne s’épargne aucun effort et c’est dans cette optique que s’insère sa présence au centre. Il a prêté main forte à Sunil Bussunt pour l’entraînement des chevaux de Vincent Allet, pilotant pas moins de cinq coursiers: Adi Star, Blue Lord, Kapiti Coast, Seneschal et la nouvelle unité Charles My Boy.
Lietuva, de chez Rousset, aura des arguments à faire valoir à sa prochaine apparition. Le hongre bai se rapproche tout doucement de sa forme optimale et a été entraîné avec un soin particulier par Nishal Teeha. La dernière course de New Star (Rahul Beeharry) n’a visiblement laissé aucune séquelle, l’alezan se trouvant toujours dans d’excellentes dispositions. Quant au prometteur Mount Fuji, il semblerait qu’il assimile bien son programme.
Terminons par la belle forme de Brazo, de l’entraînement Raj Ramdin. Sujet de petit gabarit, il donne l’impression d’avoir bien encaissé sa dernière course et était au pas de danse à son retour aux écuries sous la selle de Sachin Chowa. King Neptune nous a aussi paru dans une belle forme. Grand cadre, il devrait être plus percutant avec maintenant deux courses sous les sabots. Pour leur part, les récents vainqueurs Tiger Master et Mr Oshkosh ont maintenu leur très belle forme.