Suspecté de plusieurs agressions sexuelles à l’encontre des trois filles de sa compagne à son domicile depuis 2010, Laval Jerome Kandoon, 38 ans, a été placé en détention. Les trois soeurs, toujours mineures, ont déclaré avoir été victimes de sodomie.
Cette affaire a éclaté après que l’aînée des trois filles, 16 ans, s’est confiée à sa grand-mère, lui expliquant que Laval Jerome Kandoon, le compagnon de sa mère, les avait sexuellement abusées. Accompagnée de sa mère et d’une officière de la Child Development Unit (CDU) de Vacoas, l’adolescente s’est alors rendue au poste de police de Floréal pour consigner une déposition en ce sens vendredi. Selon elle, la première agression remonterait à avril 2013, après quoi les actes indécents se seraient multipliés. Le dernier cas remonterait au 29 septembre dernier. Ce jour-là, son beau-père l’aurait traînée de force jusqu’à son domicile, à Cité L’Oiseau, Floréal, où elle aurait été sodomisée à deux reprises.
Ses deux plus jeunes soeurs, 10 et 15 ans, se sont, elles, rendues au poste de police de Floréal lundi après-midi en compagnie de leur mère et d’une officière de la CDU pour dénoncer Laval Jerome Kandoon. La cadette a ainsi indiqué que sa première agression remonterait à 2010, au cours de laquelle elle aurait ressenti « des douleurs atroces ». Elle n’en aurait parlé à personne car son beau-père le lui aurait interdit. Elle serait toutefois sortie de son mutisme récemment en se confiant à sa soeur aînée. Quant à la benjamine, elle a déclaré avoir été abusée pour la première fois en avril 2014 au domicile de son beau-père. Elle aurait été aussi sodomisée et aurait en outre été contrainte, lors d’une agression, à une fellation.
Les trois soeurs ont été examinées par un médecin de la police aujourd’hui. Quant à Laval Jerome Kandoo, il a été appréhendé par la police de Floréal hier et est actuellement incarcéré au centre de détention de Vacoas.