La compétition de volley-ball dames et celle de basket-ball, organisées par la Fédération mauricienne des Sports Corporatif (FMSC), ont pris fin vendredi et  hier au gymnase Pandit Sahadeo. Pour la deuxième année consécutive, la firme PADCO s’est imposée plus que facilement dans les deux finales. Coup double pour les  jaune et noir qui s’imposent de ce fait comme la compagnie la plus prolifique en matière de sport   au sein du mouvement corporatif.
Faut dire que PADCO s’est donné les moyens pour réussir dans ces deux compétitions. La formation de volley-ball qui a battu hier l’équipe de la MCB  en deux sets, 25-11 et 25-10  est entraîné par Melchior Miniopoo qui n’est ni plus ni moins que l’entraineur national. Sans compter que l’équipe championne est composée de joueurs  qui évoluent au niveau national à l’instar  de la capitaine de l’équipe Heidy Bauda.  C’est donc sans surprise que les filles de la MCB ont été pris au dépourvu dans cette finale où, telle un rouleau compresseur, PADCO a enregistré un sans-faute. C’est l’équipe de Barclays qui a terminé à la 3e place.
On peut en dire autant pour l’équipe de basket-ball entraîné par l’infatigable Kim Chan. Vendredi face à une équipe déterminée de Grays, il a su gérer son effectif pour s’imposer sur le score final de 50-33. Ludovic Mamerou et ses coéquipiers  ont eux aussi réussi un sans-faute dans ce tournoi pour gagner leur 2e titre d’affilée.L’équipe qui complète le podium en basket-ball est celle de la Mauritius Union.
Comme souvent on dit jamais deux sans trois, la formation masculine de PADCO engagée dans la Super League a engrangé une autre victoire hier dans la Super League. Elle s’est imposé face à PBL en trois sets, 25-11,25-09,25-12.