Le coup d’envoi du tournoi de football organisé par la Fédération mauricienne des sports corporatifs (FMSC) et doté de la Super Cup a débuté hier en fin d’après-midi. Au stade Germain-Comarmond à Bambous, Medine a pris le meilleur de Mauritius Post (3-1). Cette dernière formation avait pourtant ouvert le score par l’entremise de Jairzinho L’Effronté en première période, avant que l’équipe de l’Ouest ne renverse la tendance en seconde période, avec des réalisations de Yohan Cundasamy, Junaud Perle et Didier Gopaul.
De son côté, la Wastewater Management Authority a évolué plusieurs crans au-dessus de la Mauritius Freeport Development en signant un 5-1 sans discussions. L’artisan de ce large succès a été Stephane Nabab auteur d’un quadruplé, tandis que Jean-François Lahache a corsé l’addition et que Frédérick Auckloo a sauvé l’honneur pour la MFD. Par contre, United Basalt Products a obtenu un succès étriqué aux dépens de Central Electricity Board. L’unique but de la rencontre a été réussi par Enrico Evariste à une minute de la fin.
 La compétition se poursuivra lundi prochain avec la rencontre Food and Allied Group/ Transinvest (17h15). Pour rappel, cette dernière formation s’était imposée dans la Premier League la saison dernière. Le lendemain, PAD & Co Ltd (tenant du titre) sera aux prises avec Mauvilac qui a obtenu sa promotion, suite au retrait de Harel Mallac.  Ces deux rencontres se dérouleront également à partir de 17 h 15 à Bambous.
Par ailleurs, la compétition de futsal, activité lancée par la FMSC cette saison, a favorisé les desseins de l’équipe A de la WMA. Au cours de la finale disputée le 2 mars au gymnase de l’université de Maurice, cette formation a repoussé le challenge de PAD & Co sur le score de 3-1, tandis que l’équipe B de la WMA a complété le podium en venant à bout de l’équipe A de la Mauritius Commercial Bank (3-0).
Une première réussie donc à en juger par le nombre d’équipes inscrites et l’enthousiasme des participants. « Nous avons enregistré la participation de 18 équipes pour cette première tentative. Ce qui constitue un encouragement. De plus, des buts ont été inscrits au cours de toutes les rencontres », souligne George Appadoo, secrétaire administratif de la FMSC. Ces 18 équipes étaient divisées en six poules pour la première phase et les deux meilleures de chaque poule étaient qualifiées pour l’étape suivante.
Les équipes qualifiées étaient PAD & Co, Mauritius Post, les deux équipes de la WMA et de la MCB, la State Bank of Mauritius, Airports of Mauritius, Pharmacie Nouvelle, Harel Mallac, Sotravic et University of Mauritius. Par la suite, à l’issue du deuxième tour, PAD & Co, Harel Mallac, la SBM, Mauritius Post, WMA A et B, et MCB A et B se retrouvaient en quarts de finale. PAD & Co dominait alors Mauritius Post (4-0), WMA B disposait de MCB B (2-1), MCB A s’imposait face à la SBM (4-1), tandis que WMA A s’avérait plus forte que Harel Mallac (2-0).
Les demi-finales permettaient à PAD & Co et la première équipe de la WMA de prendre le meilleur de WMA B et de la MCB sur les scores respectifs de 1-0 et 2-0. Il est à noter que chaque rencontre était d’une durée de 14 minutes.