Le festival de Beach Soccer organisé par la Fédération Mauricienne des Sports Corporatifs (FMSC) s’est tenu dimanche dernier sur la plage de Mon Choisy. C’est la Wastewater Management Authority (MWA) qui a été sacrée après avoir pris la mesure de Harel Mallac en finale, sur le score de 3 buts à Stéphan Nabab (WMA) a été élu meilleur buteur de la compétition avec 9 réalisations. La durée des rencontres étaient de 2×10 minutes.
Le spectacle était au rendez-vous dimanche dernier sur la plage de Mon Choisy avec 9 équipes réparties en deux groupes A et B. Le premier comptait 5 formations (Pad & Co, Innodis, Pharmacie Nouvelle, Velogic, DCDM Consulting) et le deuxième en comptait 4 (Mauritius Post, Airports Of Mauritius Ltd, Harel Mallac, Wastewater Management Authority). C’est Pad & Co qui allait prendre la première place du groupe après trois victoires successives aux dépens d’Innodis (5-0), Velogic (4-0) et Pharmacie Nouvelle (4-0). Cette dernière équipe a pris la deuxième place de ce groupe pour ainsi poursuivre son aventure dans le dernier carré de la compétition. À noter que DCDM Consulting s’est retiré de la poule A après avoir perdu ses deux premières rencontres pour manque de joueurs.
Dans le groupe B, c’est Harel Mallac qui a terminé à la première place après avoir tour à tour pris la mesure de la WMA (2-1), d’AML (3-0) et du Mauritius Post (4-1). La WMA a, pour sa part, pris la deuxième place qualificative. Tout laissait présager que Pad & Co n’allait faire qu’une bouchée de la WMA en demi-finale mais la réalité du terrain de jeu a été tout autre puisque la formation de construction et génie civil a été tenu en échec sur le score de deux buts partout, perdant lors de la séance des tirs aux buts (0-1). Dans l’autre match, Harel Mallac s’est imposé dans la douleur contre Pharmacie Nouvelle sur le score de 3 buts à 2.
Le public présent a alors eu droit au match comptant pour la troisième place entre Pad & Co et Pharmacie Nouvelle en guise de mise en bouche avant la grande finale. Le match s’est soldé sur le score de 2 buts partout mais Pad & Co l’a emporté au pénalty (2-1). La finale, qui s’est déroulée aux alentours de 14h30 a vu la victoire de la WMA, qui a dominé Harel Mallac sur le score de 3 buts à 1. Stéphan Nabab a été la pierre angulaire de son équipe, lui qui a inscrit un doublé (3e, 14e). C’est Mervyn Jocelyn (9e) qui a été l’autre buteur de la WMA. Harel Mallac a, pour sa part, réduit le score par l’intermédiaire de Sylvain Hurry. À titre d’information, 78 buts ont été marqués sur les 16 rencontres, soit une moyenne de 4,8 buts par match. 18 cartons jaunes et un carton rouge ont été enregistrés pendant toute la durée du tournoi.