Large vainqueur de PAD & Co. sur le score de 3-0, la Wastewater Management Authority a conservé son bien dans la Super Cup, tournoi de football organisé par la fédération mauricienne des sports corporatifs (FMSC). Une victoire acquise lors de la finale de cette compétition, vendredi dernier, au stade Anjalay.
Condamnée à s’imposer, en raison d’une différence de buts inférieure, la WMA devait se mettre quasiment hors d’atteinte dès la première période. Et ce, grâce aux réalisations de Nikhil Gadarsing (21e) et Pascal Rabaye sept minutes plus tard. PAD & Co. devait alors jeter toutes ses forces dans la bataille, mais sur un nouveau contre, Jean-François Lahache mettait l’issue hors de doute à la 74e minute.
Pourtant, la tâche de la WMA ne s’annonçait guère aisée, avec les forfaits de ses attaquants Stephan Nabab et Clarel Jackson. De ce fait, Walter St Martin était contraint de quitter son poste de défenseur afin d’évoluer en attaque. « Ce n’était guère facile. Toutefois, les joueurs avaient cette réelle envie de gagner. Nous avons pu atteindre cet objectif, malgré un effectif moyen », souligne Sunil Doolaub, team-managerdu groupe. Selon lui, ce nouveau sacre s’explique par le fait que l’équipe a gagné en confiance, suite à ses sorties face à des équipes de l’élite, à savoir AS Quatre Bornes et Roche Bois Bolton City. Les joueurs utilisés par l’entraîneur Mukesh Ramrekha au cours de la finale ont été Walter St Martin, Mervyn Jocelyn, Bruno Ravina, Aboo Bakar Augustin, Nikhil Gadarsing, Hailey Appado, Dario Sutton, James Nampoongah, Jean-François Lahache, Jonathan Carpenen et Pascal Rabaye.
Par ailleurs, la FMSC poursuit ses activités avec la tenue d’un festival de beach soccer le 13 août prochain à Flic en Flac.