PADCO  a conservé mercredi dernier au stade Anjalay son trophée en Super Cup après avoir pris la mesure de Food & Allied Group sur le petit score qui soit, suite à une réalisation d’Akhmez Lauthan. Le champion termine la saison invaincue avec un bilan parfait de 9 victoires en 9 sorties pour un total de 46 buts marqués (meilleure attaque et record) et seulement 4 encaissés (meilleure défense).
L’équipe de construction et génie civil a été intraitable tout au long de ce championnat, surclassant à tour de rôle tous ses adversaires pour conclure en beauté lors de l’ultime journée contre Food & Allied Group. C’est cette fois-ci Akhmez Lauthan qui a offert la victoire et le titre aux siens, lui qui a été l’un des joueurs les plus en vues de par ses dribbles déroutants et ses passes milimétrées. FAIL n’a pas à rougir de cette défaite et aura eu le mérite d’avoir tenu jusqu’au bout face aux coéquipiers de Guillaume Sockalingum. Ce dernier a été très virevoltant et précis dans ses transmissions en milieu de terrain tout comme le capitaine Kevin Currum, impérial dans son rôle de défenseur central. C’est toutefois le Nigérian Michael Adeyemo qui récolte les lauriers, lui qui a terminé en tête au classement des buteurs avec 22 patates plantées. Un record qui sera difficile à battre dans les années à venir.
En effet, celui que l’on surnomme affectueusement, ‘The Nigerian Dazzler’ a notamment réussi un coup du chapeau contre la Mauritius Commercial Bank (MCB) et Médine, un quadruplé contre PNL et un quintuplé contre United Basalt Products (UBP). Il s’était également distingué en enregistrant une nouvelle marque historique, en marquant après seulement 6 secondes et 2 centième contre la Wastewater Management Authority (WMA). Deepak Massawa n’aura, pour sa part, cédé qu’à 4 reprises dans les buts. C’est par ailleur le 7e titre de PADCO en Super Cup et ce, malgré les départs de sept de ses titulaires en début d’année, ses derniers ayant rejoint la Mauritius Professionnal Football League (MPFL). FAIL termine 2e avec 22 unités (7 victoires, un nul et une défaite) tandis que WMA est venu compléter le podium (7 victoires et 2 défaites). Deux autres matches étaient au programme cette semaine. PNL a battu Velogic dans la douleur sur le score de 3 buts à 2 au stade Germain Comarmond (Bambous) mais le carton de la journée a été réalisé par WMA. Cette dernière formation a laminé Médine sur le score sans appel de 6 buts à 1 à Le Goulet Clubhouse.
À noter que PADCO a également remporté la Eli Africa Cup cette année et c’est également distingué durant la journée Omnisport en réalisant le meilleur total. Comment également passer sous silence la montée en Super Cup de Princes Tuna, sacré en Premier League. Pour rappel, c’était Phoenix Beverages Ltd qui avait été sacré dans la FMSC Shield et qui évoluera en Premier League la prochaine saison.