La formation jaune et bleu, PAD&Co  championne en exercice de la FMSC Football Super Cup entre en compétition ce mardi 12 mais au stade Anjalay Coopen face à l’équipe de la Pharmacie Nouvelle. L’équipe de Riche Terre   qui détient la Super Coup de la FMSC depuis ces 3 dernières années repart donc à la conquête de son titre, mais avec cependant un handicap. En effet, l’arrivée de la Ligue Professionnelle au niveau national a fait de PAD&Co une des victimes de ce championnat puisque bon nombre de ses joueurs ont dû choisir  une carrière pro ou resté au sein de l’entreprise de Génie Civil et de construction.
Ce qui fait que bon nombre de ses joueurs titulaires qui ont rejoint la ligue professionnelle de football ne seront pas dans le XI du départ. Sauf son virevoltant demi Guillaume Sockalingum qui a choisi de rester chez les jaunes et bleu en dépit de la professionnalisation et les opportunités au sein du Club M. C’est donc une équipe de PAD & CO remaniée qui a cependant remporté récemment  deux tournois de seven-a-side, la journée Omnisport de la FMSC  et Eli Africa qui fera sa première sortie sur la pelouse du stade Anjalay.
«Nous sommes confiants de présenter la meilleure équipe dans ce tournoi. Il est vrai que beaucoup de nos titulaires de ces trois dernières années ne sont pas avec nous pour cette nouvelle bataille, mais je garde confiance car nous avons d’autres talents cachés au sein de l’entreprise», a clamé, Alain Hao Thyn Voon, le directeur de la compagnie. En effet, PAD & CO a recruté de façon judicieuse pour renforcer son équipe.
Un renforcement qui a porté ses fruits puisque depuis le début de 2015, la formation de Riche Terre continue de collectionner des victoires. Elle a entre autres remporté le tournoi de foot de la FMSC lors de la journée d’Omnisports, aux dépens de UBP et a aussi  gagné la finale d’Eli Africa face à WMA qui a conservé ses vedettes, notamment Stéphane Nababe, Mervin Jocelyn, Walter St-Martin entres autres.