Les tournois de football organisés par la Fédération mauicienne des Sports Corporatifs (FMSC) touche à sa fin. Si Phoenix Beverages Ltd (PBL) avait été sacré en FMSC Shield, c’est maintenant au tour de Princes Tuna de se distinguer, en enlevant la palme en Premier League. PADCO est pour sa part bien placé pour conserver son bien dans la Super Cup.
C’est Princes Tuna qui s’est vu couronné du titre de champion de la Premier League jeudi dernier après que Cargo Handling Corporation ait raté le coche en étant tenu en échec. En effet, le vainqueur a enregistré 5 victoires, un nul et une défaite en 7 matches (16 pts) mais l’équipe de Cargo comptait deux matches de retard (12 pts) et devait absolument remporter ses deux dernières rencontres pour être sacrée. Cela avait pourtant bien commencé lundi au stade Germain Comarmond avec une victoire sur tapis vert (2-0) contre la State Bank mais deux jours plus tard, le CHC a été tenu en échec par la Mauritius Freeport Development (1-1), ce qui a fait les affaires de Princes Tuna.
Les deux équipes ont terminé à égalité mais avec une meilleure diférence de buts pour Princes Tuna (+7). Cette dernière évoluera en Super Cup la saison prochaine tandis que Cargo Handling disputera les barrages face au 9e de la Super Cup vendredi (18h) à Bambous. À l’échelon supérieur (Super Cup), PADCO est bien placé pour conserver son titre de champion après 8 succès en autant de sorties. Mercredi au stade Anjalay, le tenant du titre affrontera son dauphin Food & Allied Group (qui accuse deux points de retard). Ce sera toutefois difficile pour la compagnie agro-alimentaire de rivaliser avec les Guillaume Sockalingum et consorts, qui ont surclassé tous leurs adversaires jusqu’à présent.
L’équipe de construction et génie civil a inscrit un nombre record de 45 buts et n’en a encaissé que 4 (meilleure défense). Le buteur maison n’est autre que Michael Adeyemo, surnommé ‘The Nigerian Dazzler’, qui a marqué 22 buts à lui tout seul dont un coup du chapeau contre la Mauritius Commercial Bank (MCB) et Medine, un quadruplé contre PNL et un quintuplé contre United Basalt Products (UBP). Avec le lancement de la ligue professionnelle, PADCO avait presque perdu toutes ses vedettes, sauf Sockalingum et Kevin Currum. Les dirigeants ont alors décidé de recruter judicieusement, et l’entraineur Sarjoo Gowreesungkur a tranformé cette nouvelle équipe en une véritable machine de guerre. Ils promettent du beau spectacle avec un match plein et intense pour plaire à ses supporters qui se déplaceront sans doute en grand nombre. Food & Allied Group est prévenu.