Les tournois de volley-ball organisés par la Fédération mauricienne des Sports Corporatifs (FMSC) ont pris fin hier après-midi au gymnase Pandit Sahadeo à Vacoas. C’est PADCO qui a conservé son bien en Super Cup masculine en prenant la mesure de Cargo Handling Corporation par 3 manches à 1, alors qu’un peu plus tôt, Eclosia Group a été sacré en Premier League en dominant la Mauritius Duty Free Paradise Ltd 2 sets à 1. Eclosia obtient sa promotion pour évoluer en Super Cup la saison prochaine. En demi-finale, Eclosia avait éliminé Leal Group au tie-break, 22-25, 26-24 et 15-10. Mais tout avait commencé vendredi, avec la finale de la Premier League féminine opposant PADCO à la Mauritius Commercial Bank (MCB). L’équipe de la compagnie de construction et génie civil a conservé son bien en l’emportant en deux sets, 25-20 et 25-16. C’est par ailleurs le cinquième titre consécutif de PADCO. « L’équipe est championne depuis 2013. C’est tout simplement incroyable ce qu’elle a accompli », a indiqué le Team Manager, Manoj Gunputh. À noter que l’équipe sacrée est composée de Martine Kelly, Géraldine Verrière, Laeticia Dadard, Jennifer Retournée, Kelly Angélique, Joanne Lamour, Marimoutou Ketty et Heidy Durhone (capitaine). L’entraîneur n’est autre que Melchior Miniopoo.
En masculin, hier, PADCO a conservé sa couronne pour la septième fois d’affilée, le premier titre ayant été remporté en 2011. Pourtant, tout avait bien commencé pour la compagnie portuaire qui avait remporté le premier set 25-23 avant de se faire reprendre (18-25) et de concéder les deux autres manches, 8-25 et 25-27. À titre d’information, deux joueuses sont venues donner un coup de main à l’équipe, à savoir Heidy Durhone et Jennifer Retournée. Les coéquipiers de Gilbert Alfred, qui avaient fait le plein en six sorties, devront repasser car PADCO a maintenu son hégémonie. La troisième place de cette compétition est revenue à Médine, qui a devancé dans l’ordre La Sentinelle, Terra, United Basalt Products, Mauritius Commercial Bank et Local Authorities.